Gilets jaunes: naissance d'un bébé sur un barrage filtrant

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Gilets jaunes: naissance d'un bébé sur un barrage filtrant

Publié le 13/12/2018 à 11:56 - Mise à jour à 12:01
© DIDIER PALLAGES / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Alors qu'ils avaient repris leur barrage filtrant sur le rond-point de Troyalac'n à Quimper, les gilets jaunes ont été témoins mardi d'un heureux événement: une petite fille est née dans la voiture de ses parents avant que le Samu n'arrive.

Les gilets jaunes ont gagné leur plus jeune petit membre mardi 11. Enfin il faudra attendre un peu pour lui permettre de manifester… mais le symbole est bien là.

A Quimper ce jour-là, au niveau du rond-point de Troyalac’h, où les manifestants avaient repris leur barrage filtrant après que tous les enfants soient entrés à l'école et que la majorité des gens soient partis au travail, un couple a été ralenti dans son trajet vers la maternité.

Ce n'est pas vraiment le bouchon dû au barrage des gilets jaunes qui a posé problème. Mais plutôt le petit bébé qui a décidé de pointer le bout de son nez plus tôt que prévu.

Julien et Gaëlle se rendaient à la maternité pour une visite de contrôle quand la future maman a ressenti de fortes contractions. Son enfant était en train de naître. Le papa a appelé le Samu qui leur a dit de s'arrêter par sécurité le temps qu'on leur envoie une ambulance.

Lire aussi: un couple de gilets jaunes se "marie" sur un barrage

"Nous avons appelé le Samu qui nous a dit de nous arrêter. Impossible sur la quatre voies. Je n’étais pas loin de Troyalac’h et j’ai décidé de sortir à ce niveau", a témoigné Julien auprès du Télégramme.

Là il a réussi à se frayer un chemin jusqu'à un parking de covoiturage en passant derrière les véhicules bloqués par les gilets jaunes. Et le bébé est né avant même l'arrivée du Samu.

"Je ne pouvais pas aller plus loin, le bébé était là. Je me suis garé au niveau de la première sortie près de l’aire de covoiturage. Le bébé avait le cordon autour du cou. Je l’ai enlevé, donné une petite tape et elle a pleuré, c’était magique. Je suis ambulancier, mais c’était mon premier accouchement. Le Smur est arrivé et j’ai coupé le cordon dans l’ambulance", a-t-il aussi expliqué.

C'est une petite fille qui s'appelle Calie et qui fait le bonheur de ses parents et de sa grande sœur Taïna.

Et aussi:

Miss France 2019: l'élection menacée par les gilets jaunes?

Gilets jaunes: un jeune manifestant de 23 ans tué sur un barrage

Le gouvernement appelle les "gilets jaunes" à ne pas manifester samedi

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un bébé est né mardi dans la voiture de ses parents, bloqués à un barrage filtrant de gilets jaunes à Quimper.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-