Gilets jaunes: un journaliste de BFMTV matraqué par un policier

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Gilets jaunes: un journaliste de BFMTV matraqué par un policier

Publié le 18/02/2019 à 13:29 - Mise à jour à 13:53
© SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Selon un journaliste de BFMTV, un de ses confrères a été matraqué par un policier lors de l'Acte 14 des Gilets jaunes. Une plainte a été déposée.

Un JRI (journaliste reporter d'images) travaillant pour BFM aurait été victime de plusieurs coups de matraque de la part d'un policer alors qu'il couvrait l'Acte 14 des Gilets jaunes à paris samedi. Un de ses confrères en a fait le récit sur son compte Twitter.

"Acte XIV, esplanade des Invalides: alors que nous filmions, mon JRI a reçu plusieurs coups de matraque de la part d’un policier. Et ce, malgré nos cris «presse!» et ma carte professionnelle en main. Violence gratuite inadmissible", a témoigné sur Twitter Raphaël Maillochon, reporter à BFMTV. 

"BFMTV déplore ce nouvel incident et rappelle que la presse doit pouvoir travailler librement sans subir aucune attaque de quiconque", a fait savoir de son côté la chaîne de télévision qui explique également que le JRI agressé allait déposer une plainte.

Lire aussi - Les violences contre les journalistes repartent à la hausse en 2018, déplore RSF

Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes en novembre 2018, les forces de l'ordre sont visées par plusieurs plaintes pour des violences policières à l'encontre des journalistes qui couvraient les différents "Actes" de la contestation. Des photographes ont notamment témoigné avoir été visés par des tirs de lanceurs de balles de défense ou même avoir reçu des coups portés par les forces de l’ordre pendant les manifestations.

Les syndicats français de journalistes avaient annoncé après des violences importantes le 8 décembre à l'encontre des reporters avoir effectué un signalement de ces incidents auprès du Conseil de l’Europe et réclamé des explications "de la préfecture de police, du ministère de l’Intérieur, et du gouvernement, sur les consignes qui ont été données pour en arriver à cette situation".

Voir:

Gilets jaunes: une journaliste de France 3 frappée avec une "queue de billard" à Limay

Wingles: une bouteille d'acide lancée sur deux journalistes

#PayeToiUnJournaliste: la presse dénonce les agressions des gilets jaunes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un journaliste de BFMTV a été matraqué par un policier lors de l'Acte 14 des Gilets jaunes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-