Gilets jaunes: une manifestante renversée par un policier à moto à Paris (vidéo)

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 11 mars 2019 - 11:54
Image
Des gilets jaunes manifestent à Paris, le 9 mars 2019
Crédits
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Une manifestante a été filmée en train d'être renversée par un policier à moto samedi 2 mars à Paris.
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Une vidéo filmée le samedi 2 mars, lors de l'acte 16 des Gilets jaunes à Paris, questionne après avoir été rendue publique vendredi 8. Une femme, visiblement manifestante, se fait renverser par un policier à moto à Paris avant que celui-ci… ne prenne la fuite.

La scène fait polémique depuis sa publication vendredi. Une vidéo prise samedi 2 mars lors de l'acte 16 des Gilets jaunes à Paris montre une femme à terre après avoir été renversée par un policier à moto.

Alors que les manifestants présents s'apprêtent à secourir la femme à terre, le policier ne descend pas de son engin et quitte précipitamment l'endroit où a eu lieu l'accident.

C'est David Dufresne qui a publié cette séquence, filmée par un internaute, sur Twitter. Il a dans le même temps interpellé le ministère de l'Intérieur en signalant un "délit de fuite".

A voir aussi: Gilets jaunes à Toulouse - deux personnes âgées matraquées par des CRS (vidéo)

La vidéo montre en réalité la seconde après l'impact. Mais des témoins ont assuré à Libération que c'est bien la moto qui avait renversé la manifestante.

"Je confirme, le motard a bien renversé cette personne. J'ai vu le motard la renverser et prendre la fuite. Ils ont essayé de nous intercepter méchamment en nous frôlant avec leur moto".

Les faits se sont déroulés dans le 17e arrondissement, porte de Champerret. "On est partis en direction du nord, poursuivi par la police (camions et motos), le cortège a été séparé en plusieurs morceaux au fur et à mesure de l’avancement. Quelques personnes du groupe dans lequel j’étais ont essayé d’aller sur le périf, les motos les ont bloquées, et c’est juste après que l’accident a eu lieu", a expliqué un autre témoin.

Des témoins, que l'on peut entendre sur diverses vidéos prises à ce moment, auraient très rapidement identifié le policier accusé. Il était en poste avec ses collègues pour empêcher les manifestants de pénétrer sur le périphérique.

[tweet supprimé]

Pour le syndicat Alternative CFDT Police, la manifestante n'a pas été renversée intentionnellement.

"Face à cette intervention policière qui a permis de faire avorter l’invasion du périphérique, les manifestants rebroussent chemin et se mettent à courir dans tous les sens. C’est à ce moment, au passage d’une moto de police circulant à très faible allure, qu’une manifestante sans regarder percute la moto, une Yamaha 900TDM de 230 kg, et chute au sol. Le motard s’arrête pour lui porter secours mais un groupe d’individus se précipitent sur lui avec la ferme intention de s’en prendre physiquement à lui ne lui laissant pas d’autres choix que de quitter les lieux pour se mettre en sécurité à quelques dizaines de mètres. Quelques secondes après, plusieurs motards policiers, dont le policier ayant percuté la personne, reviennent sur le lieu de l’accident pour porter aide et assistance", a expliqué le syndicat dans un communiqué ce lundi 11.

Selon David Dufresne la jeune femme, âgée d'environ 20 ans, n'a été que légèrement blessée. Les street médics l'ont prise en charge après l'incident avec des "éraflures avec léger saignement au bras droit, et douleurs aux deux jambes". La jeune femme présentait aussi "un grand hématome à la jambe" quelques heures après avoir été renversée.

A lire aussi:

Quimper: la vidéo d'un Gilet jaune à terre battu par les gendarmes fait polémique

Tarbes: les locaux des francs-maçons saccagés par des Gilets jaunes

"Gilets jaunes": plus de 13.000 tirs de LBD depuis le début du mouvement

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don