Gironde: ils goûtent le "space cake" au chocolat que leur collègue laissait traîner, trois personnes intoxiquées

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Gironde: ils goûtent le "space cake" au chocolat que leur collègue laissait traîner, trois personnes intoxiquées

Publié le 21/06/2017 à 14:39 - Mise à jour à 14:46
©Martijn/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Ils pensaient prélever un petit morceau du gâteau de leur collègue à son insu. Mais ils ne savaient pas que ce dernier était un consommateurs de cannabis qu'il ingérait en faisant des "space cakes". Drogués sans le savoir, ils ont fait un malaise selon les éléments de l'enquête révélés mercredi.

Il ne fait pas toujours bon grignoter les douceurs que ses collègues laissent traîner accidentellement. Un homme est actuellement poursuivi pour "mise en danger de la vie d'autrui" et "administration de substance nuisible" pour avoir laissé, sans le vouloir, à disposition de ses collègues un "space cake", soit un gâteau préparé avec des stupéfiants. Ses collègues se sont laissés aller à lui en "chiper" un morceau, et ont sans surprise ressenti les effets hallucinogènes de la pâtisserie.

C'est ce mercredi 12 que l'affaire a été rendue publique par la gendarmerie, sans que l'on connaisse avec exactitude la date des faits ou l'état précis de l'enquête. Les faits se sont en tout cas déroulés sur la commune de Biganos, dans le département de la Gironde.

Dans une salle de repos d'un commerce traîne un gâteau au chocolat. Lors de la pause-café, trois salariés décident de grignoter la douceur qui est laissée sur la table, sans que son propriétaire (et surtout son confectionneur) ne soit présent. Quelques instants après l'ingestion, deux des employés font un malaise, et le troisième se sent particulièrement "étourdi".

Prévenues, les autorités ont rapidement compris à la vue des symptômes la nature de "l'empoisonnement" des trois victimes. Le gâteau a malgré tout été analysé et l'évidence n'a pas tardé à ressortir: il a été confectionné avec du cannabis qui est venu se mêler à la farine et au chocolat.

Le "cuisinier" a été arrêté et son domicile perquisitionné, ce qui a permis de découvrir que l'homme était un consommateur régulier de stupéfiants.

La consommation de cannabis via des "space cakes" permet en général une action plus longue du fait d'une présence rallongée dans le corps (via la digestion) de la substance active du cannabis. Le principal danger de l'ingestion via des gâteaux, outre ceux inhérents au cannabis en général, est celui de la difficile maîtrise de la quantité ingérée par rapport à la l'inhalation plus classique.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le cannabis était le petit ingrédient '"secret" du gâteau.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-