Gironde: condamné pour avoir filmé les femmes d'un village naturiste

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Gironde: condamné pour avoir filmé les femmes d'un village naturiste

Publié le 23/02/2018 à 11:02 - Mise à jour à 11:27
© SCOTT HEPPELL / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un Belge a été condamné à 5.000 euros d'amende mardi pour avoir filmé, à leur insu, les femmes d'un village naturiste de Gironde grâce à une caméra intégrée à ses lunettes. Son matériel sera aussi détruit.

Un homme a été condamné à 5.000 euros d'amende mardi 20 par le tribunal correctionnel de Bordeaux. Il a été déclaré coupable d'"atteinte à l’intimité de la vie privée d’autrui par l’enregistrement sans consentement de l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé".

Selon Sud Ouest, cet homme d'origine belge est un chef d'orchestre et un pianiste. Il avait été surpris en flagrant délit.

A voir aussi: Vielle-Saint-Girons - le pédophile récidiviste filmait les enfants sur une plage naturiste

A l'été 2017, il avait en effet entrepris de filmer les femmes d'un village naturiste au Porge, en Gironde. Il était alors doté de lunettes équipées d'une caméra.

Ce sont les maîtres nageurs présents sur place qui avaient donné l'alerte. Ils avaient repéré l'homme et avaient remarqué son comportement suspect.

Les femmes n'étaient évidement pas au courant qu'elles étaient épiées et filmées par cet inconnu. Sur les vidéos, que les enquêteurs ont pu observer, l'une d'elle était d'ailleurs identifiable.

"L’enregistrement vidéo y est interdit dans les lieux communs sans autorisation de la personne. Or, on voit bien que ce qui l’intéresse, c’est la nudité", a déclaré le procureur-adjoint.

L'homme a finalement été condamné à 5.000 euros d'amende dont 3.000 avec sursis. Son matériel a aussi été confisqué dans le but d'être détruit.

Pour rappel il est interdit de filmer (ou de photographier) une personne sans son accord. Le site du service public rappelle d'ailleurs que: "photographier ou filmer, sans son consentement, l'image d'une personne se trouvant dans un lieu privé ou transmettre son image (même s'il n'y a pas diffusion), est puni d'un an d'emprisonnement et de 45 000 € d'amende".

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme avait été surpris par les maîtres-nageurs alors qu'il filmait des femmes naturistes à leur insu.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-