Gironde: ivre, le chef de la police municipale se fait retirer son permis

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Gironde: ivre, le chef de la police municipale se fait retirer son permis

Publié le 27/06/2018 à 11:59 - Mise à jour à 12:05
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le chef de la police municipale de Lège-Cap Ferret, en Gironde, s'est fait retirer son permis pour une durée de quatre mois en avril dernier. Il a été contrôlé en état d'ivresse alors qu'il était au volant de son véhicule lors d'un déplacement privé. Mardi, le maire de la commune a déclaré qu'il serait aussi privé de primes.

Le chef de la police municipale de Lège-Cap Ferret connaiît actuellement une petite notoriété dont il se serait bien passé. Arrêté en état d'ivresse en avril dernier alors qu'il était au volant de sa voiture personnelle, il s'est vu retirer son permis pour une durée de quatre mois.

L'affaire, plutôt gênante déjà, aurait pu s'arrêter là si le maire de la commune n'était pas monté au créneau.

L'édile ne décolère pas en effet. Il faut dire que le policier a été contrôle avec un taux d'alcoolémie près de deux fois supérieur au seuil autorisé.

A voir aussi: Le client ivre vomit dans le taxi, le chauffeur le frappe et lui vole son téléphone

"Si on était dans le privé, j'aurais pu immédiatement le licencier", expliquait Michel Sammarcelli mardi 26 au micro de France Bleu Gironde.

"Là c'est différent, on va voir quelles sanctions on peut prendre mais on va régler ça en famille, merci, au revoir", a poursuivi celui qui ne décolère pas depuis le 1er avril dernier.

L'agent assermenté attend quant à lui son jugement. Il ne fait plus que des tâches derrière son bureau et est contraint d'effectuer tout ses déplacements en vélo. En plus de son retrait de permis, les gendarmes qui l'ont arrêté ont retenu un fait de non-maîtrise du véhicule: le policier a heurté un plot alors qu'il était en train d'être contrôlé.

Le maire a quant a lui pris des mesures contre le contrevenant: ce dernier s'est vu retirer toutes ses primes et ses astreintes, "ce qui est financièrement important" a indiqué Michel Sammarcelli à La Dépêche du Bassin.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le chef de la police municipale de Lège-Cap Ferret s'est vu retirer son permis pour conduite en état d'ivresse.

Newsletter





Commentaires

-