Gonesse: un homme fiché S interpellé après une intervention du Raid

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Gonesse: un homme fiché S interpellé après une intervention du Raid

Publié le 12/07/2017 à 16:10 - Mise à jour à 16:19
©Kenzo Tribouillard/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une vaste opération de police a été mise en place ce mercredi à la mi-journée pour interpeller un homme de 35 ans, fiché S, retranché chez lui à Gonesse dans le Val-d'Oise. L'individu a été interpellé après l'intervention du Raid.

Le Raid a été appelé en renfort ce mercredi 12 vers 13h à Gonesse dans le Val-d'Oise pour prêter main forte aux forces de police, afin de procéder à l'interpellation d'un individu retranché chez lui. Selon Le Parisien, il s'agissait d'un homme d'environ 35 ans, fiché S.

Un important dispositif de sécurité a été mis en place autour de son domicile, un pavillon situé rue Saint-Nicolas, non loin du centre-ville de Gonesse. Les voies de circulation menant au lieu de l'intervention ont été bouclées et les habitants confinés chez eux.

Mais finalement, les choses sont progressivement revenues à la normale car après une vingtaine de minutes de négociation, cet homme a ouvert la porte et a été arrêté sans opposer de résistance. Les forces de l'ordre mettant ainsi fin à l'angoisse montante des riverains du quartier, qui craignaient le pire. A noter que les autorités n'ont pas signalé que l'individu était armé.

Le Raid est régulièrement appelé sur place quand un forcené est retranché chez lui, qu'il y ait des otages ou non. Fin juin, à Nice, les officiers de cette unité d'élite de la Police nationale avaient procédé à l'arrestation d'un homme, retranché dans l'appartement de sa mère, malade, dans l'ouest de la ville.

Dans ce cas-là, les autorités s'étaient un peu plus inquiétées que ce mercredi à Gonesse puisque l'individu avait fait usage de son arme (il avait tiré en l'air) et avait menacé l'aide soignante de sa mère. Il aurait été par ailleurs légèrement blessé au cours de son interpellation.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Au cours de l'intervention du Raid, à Gonesse, les habitants du quartier ont été confinés chez eux. (illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-