Une grand-mère dénonce son petit fils qui planifiait une tuerie de masse dans son lycée

Une grand-mère dénonce son petit fils qui planifiait une tuerie de masse dans son lycée

Publié le 15/02/2018 à 18:05 - Mise à jour à 18:07
© Spencer Platt / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un adolescent de 17 ans a été arrêté dans l'enceinte de son lycée à Everett, dans l'Etat de Washington dans l'ouest des Etats-Unis, mardi. Il planifiait une tuerie de masse dans son établissement, c'est sa grand-mère qui a donné l'alerte.

Un lycéen de 17 ans a été arrêté mardi 13 alors qu'il planifiait de faire une tuerie de masse dans son établissement d'Everett, dans l'Etat de Washington dans l'ouest des Etats-Unis.  C'est sa grand-mère qui a alerté la police après avoir découvert son journal intime.

Dans ce carnet, Joshua Alexander O’Connor exprimait son désir de tuer le plus de gens possible au sein de son lycée. Selon le site d'information local Komo News, l'adolescent avait aussi décrit la façon dont il comptait s'y prendre, il voulait notamment utiliser des explosifs.

A voir aussi: Floride - interrogations sur un jeune tueur "déséquilibré"

De plus, il expliquait s'être renseigné sur les massacres précédents aux Etats-Unis: "j'apprends des anciens tireurs et de leurs erreurs, donc je ne ferais pas les mêmes", écrivait-il.

La grand-mère de l'adolescent a trouvé ce journal dans la nuit de lundi 12 à mardi tout comme un fusil caché dans un étui de guitare et des grenades. Jugeant la situation très sérieuse la femme avait directement contacté les forces de l'ordre.

Le garçon a été incarcéré et sa caution a été fixée à cinq millions de dollars.

Les écoles des Etats-Unis sont fréquemment les théâtres de tels massacres. Ce jeudi 15 un jeune homme de 19 ans, Nikolas Cruz, a d'ailleurs été inculpé de 17 meurtres avec préméditation. Mercredi 14, il avait tiré sur ces personnes dans un lycée du sud-est de la Floride, à Parkland, dans lequel il était entré lourdement armé.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




C'est la grand-mère de l'adolescent qui a donné l'alerte: il avait écrit dans son journal intime qu'il prévoyait de faire une tuerie de masse dans son lycée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-