Grasse: il tue le chien de sa compagne à coups de marteau

Grasse: il tue le chien de sa compagne à coups de marteau

Publié le 05/07/2018 à 16:04 - Mise à jour à 16:57
©Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme a tué le chien de sa compagne à coups de marteau à Grasse jeudi dernier, dans les Alpes-Maritimes. Le Yorkshire prénommé Cacahuète avait fait pipi dans leur appartement. Une association a lancé une punition pour que justice soit faite au petit chien.

Il ne conteste pas les faits. Un habitant de Grasse, dans les Alpes-Maritimes, a tué le chien de sa compagne à coups de marteau jeudi 28. Cacahuète, un Yorkshire âgé de neuf ans, avait uriné dans leur appartement.

Et le Grassois a certainement jugé que c'était la fois de trop. Prétextant vouloir aller promener le chien, il l'a emmené jusque dans une cave où il l'a tué, selon Nice-Matin.

La compagne du gardien de l'immeuble a cependant surpris l'homme. La police est donc intervenue sur les lieux et a arrêté le suspect qui présentait d'ailleurs un taux d'alcoolémie de 0,56 mg d'alcool par litre d'air.

A voir aussi: Ivre, il massacre son chien à coups de couteau à Seraincourt

Il a été placé en garde à vue pour sévices graves et acte de cruauté envers un animal apprivoisé.

Cacahuète avait été trouvé dans la rue il y a deux ans. Le couple l'avait recueilli mais ne l'avait jamais éduqué selon le gardien de leur immeuble.

L'association de protection des animaux Au Service des Animaux 06 a déposé plainte auprès du commissariat de Grasse.

Gabrielle Paillot, une militante en faveur de la cause animale, a quant a elle lancé une pétition pour que justice soit rendue. Le texte, qui demande que "l'article 521-1 du code pénal (soit) appliqué sans équivoque", a été signé par près de 68.200 personnes ce jeudi 5.

La pétition destinée à la procureure de Grasse réclame "une punition exemplaire pour l'assassin de Cacahuète". Il risque jusqu'à deux ans de prison ferme et une interdiction définitive de détenir des animaux domestiques à l'avenir.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme a tué la chien de sa compagne à coups de marteau, l'animal avait uriné dans l'appartement.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-