Gregory Gay accusé du meurtre d'Alexia Daval par Jonathan: "ça ne correspond à rien!" selon l'avocat de la famille

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Gregory Gay accusé du meurtre d'Alexia Daval par Jonathan: "ça ne correspond à rien!" selon l'avocat de la famille

Publié le 05/07/2018 à 14:01 - Mise à jour à 14:22
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Dans l'affaire du meurtre d'Alexia Daval, son mari Jonathann était le principal suspect suite à ses aveux. Du moins jusqu'à ce qu'il accuse Gregory Gay, son beau-frère, du crime tout récemment. Maître Jean-Marc Florand, l'avocat des parents, a donné ce jeudi une conférence de presse pour démonter cette théorie selon lui farfelue.

Maître Jean-Marc Florand a pris la parole ce jeudi 5 lors d'une conférence de presse pour rétablir certaines vérités. L'avocat des parents d'Alexia Daval, assassinée fin octobre, a réagi à la volte-face de Jonathan Daval, qui a avoué le meurtre en janvier avant de revenir sur ses aveux, d'accuser son beau-frère (Grégory Gay, mari de la soeur d'Alexia) du crime et d'évoquer un "complot familial" contre sa défunte épouse.

Un rebondissement qui a mené Jean-Marc Florand à s'nterroger sur la santé psychiatrique de Jonathan Daval. "Qui est Jonathan Daval aujourd'hui? Il était d'abord très inquiet pour son épouse dont il n'avait soit-disant pas de nouvelles (...). Puis il a été effondré, en larmes, écrasé par le poids de la douleur du meurtre de sa femme (...). Ensuite, la France a découvert avec stuppeur qu'il s'accusait du meurtre de sa femme, sans donner de détails mais confirmant qu'il était l'auteur. Et désormais il nie et accuse la famille!", a expliqué ce jeudi en conférence de presse l'avocat, dubitatif.

A voir aussi: Meurtre d'Alexia Daval - une expertise psy pointe le caractère "pervers" du mari

L'avocat dit attendre maintenant avec "impatience" les résultats des expertises psychiatriques dont Jonathan Daval a fait l'objet. "C'est là que sera la réponse sur son comportement invraisemblable"Il a d'ailleurs souligné à plusieurs reprises que "les déclarations de Jonathan Daval quand il s'accusait et maintenant qu'il incrimine d'autres personnes ne correspondent absolument pas aux vérités du dossier et notamment les rapports d'autopsie".

L'avocat émet donc de forts doutes à propos de la crédibilité de Jonathan Daval.

"On ne sait pas qui a tué Alexia", a expliqué l'avocat, expliquant que le "dossier est de plus en plus mystérieux... plus on avance moins on y voit clair. Quel sera le dénouement? Qui a fait quoi dans le meurtre? Ça m'inquiète". En effet, a-t-il rappelé, le mobile reste à éclaircir, le lieu du crime est encore inconnu, les enquêteurs ignorent toujours qui a transporté le corps ni qui l'a carbonisé ou pourquoi l'avoir carbonisé.

Une certitude toutefois, selon maître Jean-Marc Florand: Alexia Daval a été "massacrée" et est "morte dans des conditions extrêmement violentes". Un point pour lequel les différentes versions de Jonathan Daval, lorsqu'il niait, a avoué ou maintenant qu'il accuse, "ne collent pas du tout".

Lire: Grégory Gay meurtrier d'Alexia Daval? La police conteste la version de Jonathann

De son côté, le beau-frère Grégory Gay dément formellement les accusations de Jonathan Daval. La justice et les enquêteurs semblent par ailleurs les prendre avec beaucoup de prudence pusiqu'aucun membre de la famille d'Alexia Daval, hormis Jonathann, toujours en détention provisoire dans un quartier psychiatrique de la prison de Dijon, n'a été arrêté. quant aux parents de la victimes, déjà meurtris par la mort de leur fille puis les aveux de leur beau-fils "bien aimé", un homme qu'ils ont hébergé et soutenu, se sentent aujourd'hui "trainés dans la boue".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'avocat des parents d'Alexia Daval a fait une conférence de presse pour évoquer le volte-face de Jonathan.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-