Grenoble: il se retrouve nez à nez avec un python dans ses toilettes

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Grenoble: il se retrouve nez à nez avec un python dans ses toilettes

Publié le 15/01/2018 à 15:04 - Mise à jour le 22/01/2018 à 16:54
©Tim Vickers/Wikimedia Commons
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme a eu la surprise découvrir un python de 1m50 dans ses toilettes à Grenoble samedi. Il rentrait dans la pièce lorsque le reptile a surgi de la cuvette de ses toilettes. Le serpent est mort après son arrivée chez le vétérinaire.

Grosse frayeur pour un habitant du centre de Grenoble samedi 13. Alors qu'il rentrait dans ses toilettes, il a vu surgir un python de 1m50 de la cuvette de ses cabinets. L'homme a directement appelé les pompiers.

Les secours sont donc arrivés rapidement sur les lieux, sur la place Saint-Claire, peu après 20h. Une équipe spécialisée dans les NAC, les nouveaux animaux de compagnie, a été dépêchée pour venir en aide au Grenoblois et capturer le reptile.

A voir aussi: Nouveaux animaux de compagnie: faut-il une autorisation pour en détenir?

L'animal a finalement été attrapé. Selon France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, il n'a cependant pas survécu après son arrivée chez le vétérinaire. La bête a certainement succombé à une noyade. De plus d'après des informations de la radio locale France Bleu Isère, le reptile avait ingéré un bon nombre de produits chimiques présents dans les tuyaux qui l'ont amené jusqu'à ces toilettes.

Une enquête a tout de même été ouverte pour tenter de comprendre les raisons de cet incident peu banal. Selon les premiers pas des investigations, le python est arrivé dans l'appartement après avoir remonté les canalisations depuis l'étage du dessous.

Les nouveaux animaux de compagnie, dont les serpents font partie comme les araignées, les rongeurs ou encore les amphibiens, sont de plus en plus prisés. Cependant certains propriétaires se retrouvent débordés par ces compagnons un peu spéciaux, parce qu'ils sont mal informés sur la manière de s'en occuper notamment.

Ce n'est pas la première fois qu'un tel événement se produit. La plupart du temps, ces NAC échappent à la vigilance de leurs maîtres et s'enfuient par les canalisations.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'homme allait aux toilettes lorsqu'il est tombé nez à nez avec un python qui venait de sortir de la cuvette de ses toilettes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-