Grenoble: un étudiant harcèle et tue son ex-copine, 15 ans de prison ferme

Grenoble: un étudiant harcèle et tue son ex-copine, 15 ans de prison ferme

Publié le 14/06/2018 à 12:50 - Mise à jour à 12:58
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un jeune étudiant de 22 ans a été condamné à 15 ans de prison ferme mercredi par la cour d'assises de l'Isère, à Grenoble. En 2015, il avait étranglé et poignardé son ancienne petite-amie qu'il harcelait depuis leur rupture.

Simon Thirel, 22 ans, avait lui-même demandé à la cour d'assises d'Isère d'être puni. Et il semblerait que les jurés l'aient entendu mercredi 13 à Grenoble. Le jeune étudiant a été condamné à 15 ans de prison ferme pour avoir tué son ancienne petite amie, Julie.

Les faits remontent au 2 octobre 2015. Le jeune homme séparé de son ex depuis quelques mois ne supportait pas la rupture et la harcelait. Il publiait aussi des messages violents à son sujet sur les réseaux sociaux.

Ce jour-là, il s'était introduit chez elle sans y être invité, et alors que la mère de Julie était présente, et avait été reçu par une gifle de la jeune femme lorsqu'il avait pénétré dans sa chambre.

A voir aussi: Grenoble - sa petite amie le quitte, il la poignarde à mort

L'étudiant en IUT a alors commis l'irréparable: il a étranglé la jeune femme durant 15 longues minutes avant de la poignarder une vingtaine de fois, principalement à la tête et au cou, a relaté 20 Minutes.

"Julie s’est vue mourir, elle a eu le temps de se voir mourir", a déclaré Marion Lozac'hmeur, l'avocate générale, qui a estimé que l'intention d'homicide ne faisait aucun doute au vu de la durée de l'étranglement.

"Je n’ai qu’un seul souhait pour vous tous qui allez me juger: il faut me punir et me permettre de me soigner. J’ai besoin de cette peine et de ces soins", avait auparavant déclaré Simon Thirel, avant de demander pardon aux proches et à la famille de la victime, tout en disant comprendre qu'ils ne puissent jamais lui pardonner.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Simon Thirel a été condamné à 15 ans de prison pour le meurtre de son ancienne petite-amie.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-