Grenoble: une femme de 104 ans violemment agressée chez elle par trois jeunes pour un butin de 10 euros

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Grenoble: une femme de 104 ans violemment agressée chez elle par trois jeunes pour un butin de 10 euros

Publié le 22/02/2017 à 12:31 - Mise à jour à 12:49
©Sean MacEntee/Flickr
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une femme seule de 104 ans a été agressée chez elle par trois hommes qui l'ont brutalisée et laissée baignant dans son sang après lui avoir volé deux billets de 5 euros. La victime a été découverte par sa fille qui lui rendait visite.

Elle a 104 ans et, malgré son âge très avancé, ses agresseurs n'ont eu aucune pitié. Une femme centenaire a en effet été très violemment agressée à Grenoble, chez elle, par trois hommes, mardi 21, nous apprend France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. Ils ont usé de violence sur une femme qui pourrait être leur arrière-grand-mère, le tout pour un butin absolument dérisoire.

Il n'est pas tout à fait midi en effet lorsque la fille de la victime, sans doute elle-même d'un certain âge, rend visite à sa mère qui vit seule rue Casimir Brenier. Le quartier, à proximité de la gare, est bien situé, et n'est pas connu pour être particulièrement dangereux. La fille va pourtant retrouver la victime couchée sur le sol, en sang, victime d'une agression aussi brutale que rapide. D'après les premiers éléments de l'enquête, la centenaire a dû faire face à trois jeunes hommes, sans doute âgé d'une vingtaine d'années, qui se sont introduit de force chez elle.

Là, après avoir brutalisé la malheureuse centenaire, les lâches agresseurs sont repartis avec l'argent liquide qu'ils ont pu extorquer à leur vulnérable victime. Montant du butin: deux billets de cinq euros. Soit dix euros seulement pour trois agresseurs qui n'ont pas hésité à lever la main sur une une centenaire pour obtenir une somme aussi dérisoire.

Les trois jeunes sont activement recherchés par les forces de l'ordre qui ne les avaient pas encore appréhendés mercredi matin. La victime, elle, a été transportée d'urgence à l'hôpital. Malgré le choc de l'agression et son grand âge, son pronostic vital n'est pas engagé.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les trois agresseurs ont volé à la victime un butin de deux billets de 5 euros (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-