Grosse frayeur pour les passagers d'un avion, la porte était mal verrouillée

Grosse frayeur pour les passagers d'un avion, la porte était mal verrouillée

Publié le 07/08/2018 à 14:01 - Mise à jour à 14:05
© BYAMBASUREN BYAMBA-OCHIR / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Les passagers d'un vol Lyon-Santorin ont eu une grosse frayeur dimanche en plein vol, peu après le décollage. Un "bruit assourdissant" a été entendu par les nombreux voyageurs: la porte de l'appareil de la compagnie ASL Airlines était mal verrouillée.

Certains ont même cru qu'ils vivaient leurs derniers instants. Des passagers d'un vol Lyon-Santorin ont eu la peur de leur vie dimanche 5 peu après leur décollage. Comme l'a rapporté Le Progrès, les voyageurs ont entendu un "bruit assourdissant" au bout d'une trentaine de minutes de vol.

Plusieurs passagers de cet avion, un Boeing 737-300, de la compagnie ASL Airlines ont même dit avoir ressenti des "douleurs aux oreilles et des maux de tête".

L'équipage à bord de l'engin a cependant rapidement identifier le problème: la porte principale de l'appareil avait été mal verrouillée au décollage.

A voir aussi: Puy-de-Dôme - crash d'un avion de tourisme, trois morts

Malgré la panique des 143 passagers à bord, les équipes présentes ont réussi à effectuer un atterrissage d'urgence et personne n'a été blessé. "Le souci c'est qu'on n'entendait pas les annonces tant il y avait de bruit", a témoigné Delphine, une passagère, au micro de RTL.

L'appareil a finalement pu redécoller une heure plus tard en direction de la Grèce, sans encombre cette fois.

"Tout le monde avait peur, même l'hôtesse tremblait", a poursuivi Delphine. "Ma fille m'a dit «Maman, j'ai cru que c'était la fin»", s'est souvenue la mère de famille qui voyageait aussi avec son mari.

A lire aussi:

Bordeaux - excédés par un retard, des passagers se révoltent et bloquent un avion

Nice - un enfant fait évacuer deux avions avec une fausse alerte à la bombe

Un couple gay expulsé d'un avion pour laisser ses places à deux hétérosexuels

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La porte de l'avion était mal verrouillée, l'engin a dû atterrir en urgence. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-