Guadeloupe: un quadragénaire tué par balle, 6e homicide de l'année

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Guadeloupe: un quadragénaire tué par balle, 6e homicide de l'année

Publié le 29/03/2018 à 07:34 - Mise à jour à 07:35
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme d'une quarantaine d'années a été tué par balle mercredi aux Abymes en Guadeloupe. Il a été mortellement atteint au niveau du thorax. Il s'agit du sixième homicide de l'année dans le département.

Un homme d'une quarantaine d'années a été tué par balle mercredi 28 en début d'après-midi, dans le quartier Boisripeaux aux Abymes en Guadeloupe. Selon Guadeloupe 1ere, la victime a été atteinte de plusieurs balles, a notamment été touchée au niveau du thorax et du cœur.

Lorsque les secours sont arrivés sur place, l'individu, qui n'avait aucun papier sur lui et n'a pas pu être identifié, était en arrêt cardiorespiratoire. Toutes les tentatives pour le ranimer se sont avérées vaines. Il est mort sur les lieux du crime, avant même que le SAMU ait pu le stabiliser pour le transporter à l'hôpital.

Une enquête a été ouverte mais la police judiciaire dispose de très peu d'éléments pour identifier l'auteur de ce meurtre qui a tout l'air d'être un homicide volontaire.

Lire aussi: en Guadeloupe, des meurtres, des coups de feu et des accidents mortels lors du carnaval

Si le caractère volontaire se confirme, il s'agira du sixième homicide du genre pour l'année 2018 en Guadeloupe.

La région d'Outre-mer traverse une période compliquée de ce côté-là. Mi-février, lors de la fin du carnaval, deux homicides avaient gâché les festivités. Une affaire de guerre de gang à Pointe-à-Pitre avait coûté la vie à un jeune homme de 21 ans défavorablement connu des services de police. A Gourbeyre, un homme d'une cinquantaine d'années a été tué à coups de couteau lors d'une altercation.

D'autres violences avaient éclaté et des coups de feu avaient notamment été tirés dans les rues de Pointe-à-Pitre, blessant un individu au niveau des jambes. Ses agresseurs voulaient apparemment lui piquer sa chaîne en or.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme est mort, tué par balle, mercredi en Guadeloupe. Il s'agit du sixième homicide volontaire de l'année.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-