Guyane: un écolier de 10 ans poignarde un camarade dans la cour de récréation

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Guyane: un écolier de 10 ans poignarde un camarade dans la cour de récréation

Publié le 12/09/2017 à 20:40 - Mise à jour à 20:41
© MYCHELE DANIAU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un enfant de dix ans a poignardé lundi matin un camarade de classe, à Kourou en Guyane, alors que les enfants s'amusaient dans la cour de récréation. Une dispute serait à l'origine de l'agression. Le pronostic vital de la victime n'est pas engagé.

Un petit garçon de dix ans a poignardé lundi 11 septembre à Kourou, dans le nord de la Guyane, un camarade de sa classe de CM2, selon une information révélée par Le Parisien.

Les deux enfants se seraient disputés vers 11h45, à la sortie des cours, sans doute sur le chemin de la cantine, et le premier aurait alors poignardé le second en lui plantant une paire de ciseaux dans l'abdomen.

La victime a rapidement été conduite à l'hôpital. Mais plus de peur que de mal, son pronostic vital n'est pas engagé. Les autres enfants qui ont assisté à la scène ont été très choqués. La gendarmerie a entamé des investigations pour déterminer les raisons de cette dispute et ce qui a pu conduire l'enfant à ce terrible geste.

Ce genre de faits divers est assez rare. Les enfants de cet âge n'en venant généralement pas à de tels extrêmes lorsqu'ils se disputent.

Cette agression rappelle une autre qui date de juin 2016 et qui s'était déroulée à Vénissieux près de Lyon. Un jeune garçon de douze ans avait été grièvement blessé au couteau par un enfant de onze ans qu'il essayait de racketter, selon le journal Le Progrès.

La victime a été transportée en urgence à l'Hôpital Femme Mère Enfant à Bron. Son pronostic vital a été engagé dans un premier temps mais son état s'est amélioré quelques heures après son hospitalisation. Les camarades des deux protagonistes avaient évidemment été très choqués par la scène et une cellule psychologique avait été ouverte immédiatement.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


Une dispute entre les deux écoliers serait à l'origine de l'agression. (Illustration)

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-