Guyane: un chien en décomposition découvert dans un ancien refuge SPA (photo)

Guyane: un chien en décomposition découvert dans un ancien refuge SPA (photo)

Publié le 08/11/2018 à 14:58 - Mise à jour à 15:16
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Jeudi 1er, des membres d'une association de protection des animaux sont rentrés sur le site d'un refuge fermé depuis cinq mois. Suite à un signalement, ils y ont découvert un chien en décomposition attaché à une grille, et un autre chien, vivant mais abandonné.

Le centre a fermé depuis cinq mois. Mais les bénévoles de l'association Protection animale de Guyane (PAG) ont fait une découverte macabre en arrivant sur les lieux. Jeudi 1er novembre, ils sont rentrés sur le site de l'ancien refuge de la Société protectrice des animaux (SPA) de Kourou. Là, ils ont trouvé, selon le journal France-Guyane, un chien enchaîné en état de décomposition.

Les membres de l'association ont aussi pu recueillir une petite chienne griffon cachée sous la palette en bois où le cadavre pourrissait. La femelle a été prise en charge.

La PAG a décidé de porter plainte contre X pour abandon et actes de cruauté envers animal domestique pour comprendre comment un cadavre et une chienne abandonnée ont pu rester sur les lieux qui ont été vidés normalement au mois de juin. L'association cherche aussi à savoir comment l'environnement du site a pu rester indifférent à l'agonie de l'animal sans alerter personne.

Lire aussi - Zoophilie: les animaux ne sont pas des objets sexuels

L'intervention de l'association faisait suite à une interpellation de la page Facebook du chenil "Forêt émeraude" ayant publié la photo du cadavre décomposé de l'animal avec le texte suivant: "Aujourd'hui nous avons visités l ancienne SPA de Kourou. Nous y avons trouvé une dizaine de chats vu et ce chien qui est arrivé trop tard. Attaché là et mort là. Vous pouvez allez vérifier ...... Lorsqu'on est pendant 20ans au même endroit, il aurait été judicieux de faire surveiller le site pendant quelques mois. Ce pauvre chien est mort attaché aux grilles d une SPA fantôme (sic)".

Au moment de sa fermeture, le refuge de Kourou accueillait 1.500 animaux. Le site a dû fermer faute d'équilibre financier –avec des retards de versement de subventions– et miné par des divergences internes.

Voir aussi:

Albanie: onze animaux sauvés d'un zoo qualifié d'"enfer" 

Oiseaux, chiens, gorilles... les animaux souffrent aussi pendant la canicule

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le cadavre a été découvert au refuge de Kourou fermé depuis cinq mois.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-