L'handicapé refuse de donner une cigarette, il est tabassé et meurt à l'hôpital

L'handicapé refuse de donner une cigarette, il est tabassé et meurt à l'hôpital

Publié le 13/03/2018 à 08:31 - Mise à jour à 08:34
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Dimanche, un homme handicapé de 61 ans est mort dans un hôpital d'Elbeuf (Seine-Maritime). Il avait été violemment agressé quelques jours plus tôt par un groupe à qui il avait refusé une cigarette.La police recherche les suspects et une autopsie devra faire le lien entre l'agression et la mort.

Il n'a pas porté plainte suite à son agression. Quelques jours pus tard il décédait à l'hôpital. Un handicapé âgé de 61 ans est mort dimanche 11 dans un établissement de la commune d'Elbeuf, non loin de Rouen.

Lundi 5, le malheureux avait été victime d'un acte particulièrement lâche comme le rapporte le journal Paris Normandie. Alors qu'il sortait, en fin d'après-midi, d'un Carrefour Market de la ville, un sac de courses entre les mains, il a été abordé par quatre hommes. Ceux-ci auraient exigé de la part du sexagénaire une cigarette que l'homme aurait refusé de donner. L'un des individus lui aurait alors asséné un brutal coup au visage faisant chuter la victime se déplaçant avec une béquille. Le malheureux aurait ensuite reçus des coups de pied dans le dos, avant que ses agresseurs daignent enfin déguerpir.

Lire aussi - Marseille: un handicapé se fait agresser et racketter par cinq jeunes

L'handicapé n'a eu d'autre choix que de rentrer chez lui, seul. Il n'a pas souhaité rapporter à la police l'agression qu'il avait subie. Vendredi 9, son état de santé s'est brusquement dégradé et l'homme a dû être hospitalisé, avant de mourir deux jours plus tard. La police a alors été avisée de l'affaire et a décidé de lancer un appel à témoins pour identifier le groupe d'agresseurs, dont l'un est "de type africain" selon les autorités. Il est possible de contacter la brigade criminelle à Rouen au 02.32.81.42.55 ou au 02.32.81.42.70.

Une autopsie sera pratiquée pour identifier le lien exact entre la mort de la victime et son agression. Une question majeure en cas de poursuites pénales, pour qualifier les faits.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La police a lancé un appel à témoins.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-