Harcelé, un lycéen frappe un camarade avec un marteau en classe

Harcelé, un lycéen frappe un camarade avec un marteau en classe

Publié le 04/04/2019 à 09:51 - Mise à jour à 09:55
© PHILILPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un lycéen du Val-de-Marne a frappé un de ses camarades à coups de marteau, mardi 2 au matin, alors que tous deux étaient en classe. L'auteur a reconnu les faits, affirmant qu'il est passé à l'acte car sa victime du jour le harcelait depuis des mois, le frappant et l'humiliant règulièrement.

"Il a craqué mais s'est vengé". Un lycéen d'Ivry-sur-Seine, dans le Val-de-Marne, a frappé un de ses camarades à coups de marteau, le tout en pleine classe, mardi matin. Selon les premiers éléments dévoilés, le jeune homme a justifié son acte par le harcèlement et les humiliations que sa victime du jour, ainsi que d'autres élèves, lui faisaient subir depuis des mois.

Il était aux alentours de 9h20, mardi. La classe du lycée Jean Macé était en cours d'électricité lorsque l'un des élèves s'est subitement levé et a frappé son camarade de deux coups de marteau. L'un a été porté à la tête, le second à l'omoplate et ont valu à la victime cinq points de suture et autant de jours d'incapacité (ITT). Des blessures qui restent toutefois relativement superficielles: les jours du jeune homme frappé ne sont pas en danger, même s'il a été hospitalisé pour être soigné.

L'auteur des coups a été arrêté et placé en garde à vue dans la foulée. Reconnaissant les faits, il a assuré aux policiers qu’il vivait un enfer depuis le début de l’année scolaire, était harcelé mais aussi humilié par d’autres élèves à travers notamment des vidéos selon Le Parisien.

Une version confirmée par des témoins, élèves au lycée: ils affirment que l'agresseur du jour était ainsi frappé régulièrement et que son calvaire a commencé dès le début de l'année. "Mais là il a estimé que ça avait été trop loin", suppute un lycéen cité par le quotidien de la capitale. Un autre abonde: "c’est simple, il a craqué mais s’est vengé". Un des faits déclencheurs pourrait être la diffusion très récente sur les réseaux sociaux d'une vidéo où l'auteur des coups de mardi était battu. Mais, surtout, son harceleur l'aurait de nouveau frappé en classe, juste avant que le jeune homme ne "pète les plombs".

Une enquête a été ouverte. Selon LCI, la victime des coups de mardi est connue des services de police pour "des faits de violences dans d'autres procédures".

Lire aussi:

A 17 ans, il est séquestré, brûlé et frappé avec un marteau par un "Gilet jaune"

Harcèlement en ligne: le gouvernement veut mieux contrôler les plateformes

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'auteur des coups a été arrêté et placé en garde à vue dans la foulée: il a reconnu les faits.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-