Harcèlement scolaire: un jeune réfugié syrien martyrisé à l'école (vidéo choc)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Harcèlement scolaire: un jeune réfugié syrien martyrisé à l'école (vidéo choc)

Publié le 28/11/2018 à 12:00 - Mise à jour à 12:02
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La vidéo choc d'un jeune réfugié syrien, scolarisé dans un lycée en Angleterre, et victime de harcèlement scolaire, fait le tour d'Internet depuis mardi. On peut y voir l'adolescent martyrisé par un élève britannique, devant une assemblée visiblement amusée par cette scène de violences.

Les images choquantes d'un jeune réfugié syrien, victime de harcèlement scolaire et d'une agression à caractère raciste, font le tour des réseaux sociaux depuis mardi 27.

Sur la vidéo, partagée des milliers de fois sur Twitter, on aperçoit un adolescent de 16 ans, réfugié syrien dans ce lycée britannique de Huddersfield, se faire martyriser par un élève beaucoup plus grand que lui sur le terrain de sport attenant à l'établissement scolaire.

Le jeune homme harcelé, qui ne peut se défendre car son bras est cassé (il porte un plâtre au bras gauche), se retrouve projeté violemment au sol.

L'agresseur le saisit par le cou et commence à l'étrangler puis lui maintient fermement la tête en lui versant une bouteille d'eau dessus. "Je vais te noyer", lui crie-t-il avant de finalement relâcher sa prise.

Lire aussi: harcèlement scolaire - briser la loi du silence, est-ce la solution? (Tribune)

Les faits remontent à fin octobre dernier. Ils se sont déroulés devant une assemblée d'adolescents qui ont préféré se moquer de la victime et rire avec son bourreau plutôt que d'aller alerter un enseignant.

Mais la famille de Jamal, l'adolescent violenté, a porté plainte et une enquête a été ouverte par la police britannique pour "agression aggravée à caractère raciste".

Suite à la diffusion de ces images sur les réseaux sociaux, Jamal a reçu énormément de messages de soutien et une cagnotte GoFundMe a même été créée pour aider sa famille à surmonter cette épreuve et à s'intégrer dans la société britannique.

La personne à l'initiative de la cagnotte a mis un objectif de 50.000 livres (environ 56.600 euros). En 14 heures, plus de 3.300 personnes ont fait un don et à midi ce mercredi 28, il ne manquait de 212 livres pour atteindre la somme fixée.

Et aussi:

Contre le harcèlement scolaire, un collège imagine des "copains vigilants"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La vidéo d'un jeune réfugié syrien, martyrisé par ses camarades de lycée, a provoqué une vive polémique

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-