Harcèlement sexuel: Roy Price, chef des studios Amazon, suspendu après les accusations d'une productrice

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Harcèlement sexuel: Roy Price, chef des studios Amazon, suspendu après les accusations d'une productrice

Publié le 13/10/2017 à 11:17 - Mise à jour à 11:36
© TOMMASO BODDI / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le chef des studios Amazon a été suspendu jeudi après avoir été accusé de harcèlement sexuel par une productrice, Isa Hackett. Les faits surviennent au même moment que le scandale autour d'Harvey Weinstein, le producteur américain accusé d'harcèlement, d'attouchements et même de viols par de nombreuses actrices.

En pleine affaire Weinstein, un fait de harcèlement sexuel ébranle la société Amazon. Jeudi 12, le chef des studios de l'entreprise américaine, Roy Price, a été suspendu après des accusations portées contre lui par une productrice, Isa Hackett.

Dans une interview à The Hollywood Reporter , elle a expliqué qu'en 2015, alors qu'elle se rendait à un dîner auquel il l'accompagnait avec d'autres dirigeants de l'entreprise, il avait eu des propos déplacés et équivoques. La soirée avait eu lieu à San Diego lors du grand rassemblement du Comic-Con. Dans le taxi qui les emmenait sur les lieux de la célébration, il avait été très insistant envers sa victime sans que personne ne l'arrête.

Selon ses dires, Roy Price lui aurait assuré "vous allez adorer ma bite" alors qu'ils étaient ensemble dans le véhicule. Lesbienne, mariée et maman, Isa Hackett lui avait alors fait comprendre qu'elle n'était pas intéressée. Ce qui n'a pas découragé le chef des studios Amazon puisqu'il lui a dit à plusieurs reprises"sexe anal" à haute voix dans l'oreille durant la soirée devant d'autres invités.

Une attitude déplacée que la productrice de la série Le Maître du haut château a dénoncé mardi 10, en pleine affaire Weinstein.

Amazon a immédiatement mis son chef des studios "en congé avec effet immédiat". Pourtant, ce n'est pas la première fois qu'Isa Hachkett, âgée de 50 ans, se plaint de cette soirée. Elle en avait déjà parlé à ses supérieurs et aux responsables d'Amazon Studio. Une enquête avait été lancée sans aboutir à une conclusion.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Isa Hackett avait déjà parlé des agissements de Roy Price à des cadres d'Amazon, une enquête avait été ouverte mais n'avait pas abouti.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-