Corse: un homme abattu dans sa voiture à Feliceto, un suspect en fuite et le village bouclé

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Corse: un homme abattu dans sa voiture à Feliceto, un suspect en fuite et le village bouclé

Publié le 29/06/2017 à 12:57 - Mise à jour à 13:05
©Witt/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Le village de Feliceto (Haute-Corse) était bouclé ce jeudi afin de retrouver l'auteur du coup de feu qui a coûté la vie à un touriste dans la matinée. Une altercation au volant serait à l'origine du drame. La préfecture invite les habitants à rester chez eux.

Les vacances ont tourné à la tragédie. Un homme originaire du Pas-de-Calais a été abattu d'une balle dans la poitrine jeudi 29 à Feliceto (Haute-Corse). Le suspect est en fuite.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le drame trouverait son origine dans un différent entre deux conducteurs. La victime, un touriste de 57 ans qui voyageait avec sa femme, se trouvait à bord de son véhicule en plein cœur du village situé dans le nord de la Corse, près de l'Ile Rousse.

Il aurait eu des mots avec un autre conducteur qui aurait donc sorti une arme et fait feu, touchant sa cible à la poitrine. La scène a eu lieu sous les yeux de l'épouse du malheureux touriste. Les pompiers ont été prévenus et ont tenté de ranimer l'homme notamment en lui prodiguant un massage cardiaque. Mais leurs efforts ont été vains.

Ils ont aussi dû prendre en charge la femme, en état de choc. Une unité psychologique a également été mise à disposition des habitants du village d'à peine 200 âmes.

L'auteur du coup de feu aurait pris la fuite à pied puisque son véhicule a été retrouvé abandonné. A l'arrivée des forces de l'ordre, un important dispositif de sécurité et de recherches a été émis en place. Les rues de la commune ont été bouclées et un appel a même été lancé sur Twitter par la préfecture de Haute-Corse pour inviter les habitants à rester chez eux.

L'individu était toujours recherché en milieu de journée. Le dispositif de recherche du tireur a été mis en place et l’enquête confiée à la section de recherche de la gendarmerie. Selon Corse-Matin, il pourrait s'agir de l'acte d'un homme fragile psychologiquement.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'homme de 57 ans a été abattu sous les yeux de sa femme.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-