Haute-Garonne: arrestation d'un dealer qui proposait des cartes de fidélité

Haute-Garonne: arrestation d'un dealer qui proposait des cartes de fidélité

Publié le 02/07/2018 à 12:47 - Mise à jour à 12:50
© Thomas SAMSON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Les gendarmes de Haute-Garonne ont réalisé la semaine un coup de filet dans un réseau de trafic de stupéfiants. A Ramonville-Saint-Agne, près de Toulouse, ils ont procédé à plusieurs perquisitions et ont découvert que l'un des dealers arrêtés proposait des cartes de fidélité à ses clients.

Pour dix doses de cannabis achetées, la onzième offerte. Telle était l'offre d'un dealer à proximité de Toulouse, qui a été arrêté en début de semaine dernière, selon le rapport de perquisition communiqué dans les grandes lignes par la gendarmerie de Haute-Garonne, samedi 30 juin.

C'est lors d'un vaste coup de filet dans un réseau de trafic de stupéfiants, qui était en place depuis de longs mois dans la Cité Rose de Ramonville-Saint-Agne, que les militaires ont arrêté plusieurs dealers, consommateurs de drogues et procédé à des perquisitions.

Ils ont retrouvé et saisis une certaine quantité de stupéfiants ainsi que du numéraire (de l'argent liquide résultant de la vente des produits illicites). Mais au milieu de tout ça, il y avait aussi un paquet de cartes de fidélité.

Lire aussi: acheter du cannabis "au CBD", vraiment légal et sans risque?

L'un des dealers arrêté avait en effet mis en place un programme qui récompensait, donc, la fidélité de ses clients.

La gendarmerie de Haute-Garonne a partagé cette information sur sa page Facebook, et en a profité pour évoquer le soulagement des habitants du quartier, qui auraient applaudi les forces de l'ordre lors de leur intervention.

[OPERATION JUDICIAIRE] Les militaires des brigades de Castanet-tolosan/Ramonville-St-Agne, renforcés par les gendarmes...

Publiée par Gendarmerie de la Haute-Garonne sur Samedi 30 juin 2018

A noter qu'un important dispositif de sécurité et d'intervention avait été mis en place pour mener à bien ce coup de filet. Les gendarmes des brigades de Castanet-Tolosan et Ramonville-Saint-Agne étaient accompagnés de ceux de la brigade de recherches de Villefranche-de-Lauragais, ainsi que des militaires du Peloton de surveillance et d'intervention de la Gendarmerie (Psig) d'Escalquens et de deux équipes cynophiles.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les gendarmes ont arrêté plusieurs dealers près de Toulouse la semaine dernière. L'un d'eux proposait des cartes de fidélité à ses clients.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-