Haute-Loire: les agents départementaux découvrent 10.000 euros perdus par un fourgon blindé

Haute-Loire: les agents départementaux découvrent 10.000 euros perdus par un fourgon blindé

Publié le 22/12/2016 à 10:58 - Mise à jour à 11:19
©Thomas Coex/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Quatre employés départementaux ont découvert une valise contenant 10.000 euros en liquide et l'ont remise aux gendarmes, mercredi en Haute-Loire. Propriété d'une société de fonds, le butin avait selon, elle, été perdu en route à cause d'une porte de fourgon mal fermée.

On pourrait croire que ça n'arrive que dans les films, plutôt une comédie en l'espèce. Tout commence avec la découverte d'un mystérieux trésor sur le bord d'une route. Pas d'or ni de pierres précieuses mais 10.000 euros en liquide, bien rangés dans deux caisses et une valise.

Ce sont quatre agents départementaux de Haute-Loire qui ont fait cette trouvaille mercredi 21 sur la route départementale 46, entre Beauzac et Retournac. La valise portait le logo d'une société de transport de fonds et une alarme se déclenchait dès qu'on essayait de l'ouvrir, révèle Le Progrès. Autant dire que son contenu devait sembler assez évident.

Mais les employés départementaux ne se sont pas laissés tenter. Ils ont pris le parti de l'honnêteté et d'apporter la valise aux gendarmes. Ceux-ci ont contacté la société en question pour découvrir le fin mot de l'histoire. Braquage? Détournement? Non, l'argent serait tout simplement tombé du camion, au sens propre. L'entreprise a confirmé que la porte latérale du fourgon qui transportait le butin était défectueuse.

Les convoyeurs de la société ont été appelés pour venir récupérer l'argent. L'entreprise n'a toutefois pas précisé si ces 10.000 euros étaient les seuls qui manquaient à l'appel.

Le 12 décembre dernier, c'est un montant estimé à 2,5 millions d'euros qui avait disparu d'un fourgon près de Lyon, mais cette fois-ci lors d'un braquage au fusil d'assaut. Environ 70 kilos de poudre d'or avaient été dérobés.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le propriétaire de la valise, estampillée du logo de la société de transport de fonds, n'a pas été difficile à retrouver.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-