Haute-Loire: trois personnes disparues après un épisode météo de violents orages

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Haute-Loire: trois personnes disparues après un épisode météo de violents orages

Publié le 14/06/2017 à 07:55 - Mise à jour à 15:11
© MOSTAFA SHANCHI / ISNA/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Douze départements, dont la Haute-Loire et la Loire, sont depuis mardi en vigilance orages. Le niveau de l'alerte est passé à l'orange ce mercredi. Et l'épisode violent durera jusqu'à au moins 20h. Ces intempéries ont provoqué des inondations, et trois personnes ont disparu au Brignon et à Goudet.

La Haute-Loire est, comme onze autres départements (l'Ain, l'Allier, l'Ardèche, le Cantal, la Drôme, l'Isère, la Loire, le Puy-de-Dôme, le Rhône, la Savoie et la Haute-Savoie), placée en alerte orange aux orages jusqu'à (au moins) ce mercredi 14 20h. Trois personnes ont été portées disparues mardi 13.

En effet, mardi après-midi, l'épisode orageux a été d'une violence inouïe, entraînant de fortes précipitations, des vents violents et des inondations. A Goudet, l'eau est même montée de 1 mètre à 4,5 mètres en tout juste une heure de temps.

Dans cette toute petite commune d'une soixantaine d'habitants, deux personnes qui faisaient du kayak n'ont plus donné signe de vie depuis mardi. C'est le gérant du camping devant lequel elles avaient garé leur voiture qui a donné l'alerte.

Un jeune homme de 27 ans a également disparu du côté du Brignon. Cet agriculteur était en train d'ouvrir un chemin avec son tracteur pour que les secours puissent aider une femme en détresse quand, tout à coup, le terrain s'est affaissé, le faisant chavirer de son véhicule. Il a été emporté par les eaux devant les yeux des pompiers, impuissants face à la force du courant.

Les intempéries ont fait d'importants dégâts dans ce secteur, y compris à Landos et Costaros (en plus du Brignon et Goudet). Des arbres se sont effondrés sur les routes, rendant certaines zones inaccessibles pour les secours. Des foyers ont également été privés d'électricité et des maisons ont eu leurs caves et leurs rez-de-chaussée inondés.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Mardi après-midi, l'épisode orageux a été d'une violence inouïe, entraînant de fortes précipitations, des vents violents et des inondations. (illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-