Haute-Saône: il volait et torturait à mort des chats, un homme arrêté

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Haute-Saône: il volait et torturait à mort des chats, un homme arrêté

Publié le 01/08/2019 à 14:41 - Mise à jour à 14:45
©capture d'écran Instagram
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Mardi 30, un homme a été arrêté en Haute-Saône, soupçonné d'avoir tué quatre chats qu'il avait volé à leurs propriétaires. Il a reconnu les faits avant de d'être envoyé en hôpital psychiatrique.

Les chats de Haute-Saône vont pouvoir respirer. Mardi 30 juillet, un homme a été interpellé par les forces de l’ordre, soupçonné d’être l'individu qui a torturé puis mis à mort quatre chats.

Des éléments précis avaient permis d’identifier le suspect. L’individu avait tenté de dérober un chat sur la commune de Navenne mais avait été surpris par la propriétaire de l’animal alors qu’il tentait d’enlever le félin en lui mettant une laisse autour du cou. La maîtresse de l’animal avait déposé plainte et livré des éléments précieux amenant à l’arrestation.

Un appel à témoins est lancé qui permet alors de recueillir de nouveaux éléments amenant à l’interpellation.

Lors de sa garde à vue, le suspect a reconnu avoir volé, torturé et tué quatre chats. La police a annoncé cependant qu’à l’issue de sa garde à vue, l’homme a été transféré dans un hôpital psychiatrique, son état nécessitant des soins d’urgence comme le rapporte France bleu (voir ici).

Lire aussi: Des cadavres de chats adultes et chatons retrouvés dans un congélateur

La police a précisé cependant que le suspect sera de nouveau auditionné à l’issue de son hospitalisation.

En juin 2018, un autre "bourreau de chats" qui avait mutilé une quinzaine d’animaux avait été condamné à de la prison ferme. L’homme, âgé de 50 ans et bien inséré socialement, expliquait agir sous l’emprise des effets secondaires d’un médicament contre un trouble neurologique.

Voir aussi:

Animaux de compagnie: les chiens souvent achetés, les chats trouvés ou donnés

Ils achètent une maison et découvrent plus de 50 cadavres de chats dans le jardin

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le suspect a reconnu avoir volé et massacré au moins quatre chats (illustration).

Newsletter





Commentaires

-