Haute-Savoie: un alpiniste se tue sur le Mont-Blanc

Haute-Savoie: un alpiniste se tue sur le Mont-Blanc

Publié le 22/10/2018 à 10:57 - Mise à jour à 11:10
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un alpiniste d'une cinquantaine d'années a fait une chute mortelle dimanche alors qu'il descendait le Mont-Blanc avec son fils. Les secours n'ont rien pu faire pour le sauver: il était mort à leur arrivée.

Un père de famille s'est tué dimanche 21 sur le Mont-Blanc. Dans l'après-midi, il descendait la plus haute montagne d'Europe avec son fils lorsqu'il a été victime d'une chute mortelle.

Aux environs de 14h ils se trouvaient à 4.500 mètres d'altitude sur l'arête des Bosses, sur la voie normale du sommet du Mont-Blanc, qui mène à Saint-Gervais.

A l'arrivée du peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM), le quinquagénaire était déjà décédé et les secours n'ont rien pu faire pour le sauver selon le Dauphiné Libéré.

A voir aussi: Alpinisme - vers une réglementation permanente de l'accès au Mont-Blanc

Selon les premières constatations, le père de famille n'était pas encordé avec son fils âgé d'une vingtaine d'années. Ils s'étaient séparés peu avant l'accident. Ils évoluaient sur la première arête des Bosses: une pente particulièrement raide au dessus du refuge Vallot.

Le père de famille a semble-t-il dévissé. C'est-à-dire chuté sans être retenu par une corde. Il a été retrouvé 400 mètres plus bas.

L'accès au Mont-Blanc devrait prochainement être limité à 214 alpinistes par jour. Cette mesure a été demandée par Jean-Marc Peillex, maire de la commune de Saint-Gervais d'où part la voie classique pour atteindre le sommet du massif.

Si rien n'était encore acté au début du mois de septembre, la réglementation pourrait voir le jour à l'été 2019: elle vise à limiter les incivilités et les prises de risque de certains alpinistes (amateurs ou non) inconscients des dangers que présente une telle ascension.

A lire aussi:

Mont-Blanc: l'irrespect atteint des sommets sur le toit de l'Europe

Mont-Blanc: un premier corps retrouvé, les deux autres localisés

Mont-Blanc- Mort de 3 alpinistes français: des "amateurs non encadrés"

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un alpiniste a fait une chute mortelle dimanche après-midi alors qu'il descendait le Mont-Blanc.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-