Limoges: une prof de SVT grièvement brûlée en manipulant des produits chimiques, aucun élève blessé

Limoges: une prof de SVT grièvement brûlée en manipulant des produits chimiques, aucun élève blessé

Publié le 16/05/2017 à 16:00 - Mise à jour à 16:11
©Gelebart/20Minutes/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors qu'elle se livrait à une expérience scientifique devant ses élèves de seconde, une enseignante d'un lycée général de Limoges a été grièvement brûlée par des produits chimiques qui se sont enflammés. Le drame s'est déroulé ce mardi matin. La victime a été évacuée en urgence vers le service des grands brûlés de Toulouse.

Un accident rare qui a provoqué une vague d'émotion dans toute la ville. Une enseignante de Sciences et Vie de la Terre du lycée Léonard Limosin, à Limoges en Haute-Vienne, a été évacuée en urgence ce mardi 16 au matin en hélicoptère vers le service des grands brûlés de l'hôpital de Toulouse en Haute-Garonne, selon une information de France 3 Nouvelle-Aquitaine.

Elle était en train de donner un cours à ses élèves d'une classe de seconde quand les substances chimiques qu'elle manipulait se sont enflammées. Le rectorat de Limoges a confirmé après l'accident qu'elle souffrait de "blessures sérieuses". Les élèves, qui n'ont pas été atteints par les flammes, ainsi que les laborantins présents, ont rapidement donné l'alerte.

Certains adolescents et leurs parents étant sous le choc de cette scène atroce, l'établissement scolaire a pris la décision d'ouvrir une cellule d'écoute pour leur venir en aide s'ils en ressentent le besoin. A noter que l'inspectrice d'académie s'est également rendue sur place pour apporter son soutien aux autres professeurs ainsi qu'au personnel encadrant les jeunes élèves.

Le lycée n'a pas précisé si les cours de cette classe allaient se poursuivre normalement ce mardi après-midi.

Peu de détails ont cependant filtré sur les événements encadrant ce drame ainsi que sur l'état de santé de l'enseignante. La sûreté départementale de la Haute-Vienne a décidé d'ouvrir une enquête pour éclaircir les circonstances de cet accident de travail.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'enseignante gravement brûlée a été transportée en urgence au service des grands brûlés de Toulouse.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-