Hauts-de-Seine: Lyes Alouane victime d'une violente agression homophobe

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Hauts-de-Seine: Lyes Alouane victime d'une violente agression homophobe

Publié le 23/11/2018 à 17:52 - Mise à jour à 18:07
© ZAKARIA ABDELKAFI / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Lyes Alouane, jeune homme de 23 ans qui se bat contre les discriminations LGBTphobes, aurait été victime d'une violente agression homophobe ce vendredi à Gennevilliers (Hauts-de-Seine). Anne Hidalgo lui a apporté son soutien.

Lyes Alouane, jeune homme de 23 ans qui a grandi dans une cité à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) et qui a décidé d'assumer publiquement son homosexualité pour défendre les droits de la communauté LGBT, aurait été victime d'une violente agression homophobe.

Quelqu'un a posté un message via son compte Twitter ce vendredi 23, signalant que le militant LGBT venait "de se faire tabasser" et qu'il avait pris la "direction des urgences".

Lyes Alouane avait récemment évoqué dans le magazine Têtu les insultes et les violences qu'il a subies dès le collège à cause de son physique efféminé.

Le 9 novembre dernier, il a d'ailleurs organisé un rassemblement à Gennevilliers pours les jeunes homosexuels qui, comme lui, ont toujours subi et subissent encore au quotidien la haine des autres.

"Je veux me rapprocher de ces jeunes. Leur dire d’appeler les lignes d’écoute, de choisir de se défendre plutôt que de ne rien faire. C’est en en parlant qu’on va pouvoir régler ce problème", avait-il expliqué à Têtu.

Lire aussi: Gilets jaunes - un couple gay victime d'une agression homophobe sur un barrage

Ce vendredi, après cette nouvelle agression, la maire de Paris Anne Hidalgo lui a apporté son soutien et en a appelé aux élus locaux pour que le plan parisien contre les violences LGBTphobes soit étendu à toute l'Île-de-France: "Ne nous résignons pas à ce qu'une partie de notre territoire soit frappée par l'intolérance, les discriminations et les violences. Chaque citoyenne et chaque citoyen doit pouvoir vivre librement et en sécurité, à Paris et dans le Grand Paris".

Et aussi:

Agressions homophobes en série: un couple de femmes frappé (photo)

Enième violente agression homophobe en plein cœur de Paris

Agression homophobe: deux hommes s'embrassent, leur chauffeur VTC les frappe

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Lyes Alouane, militant LGBT originaire de Gennevilliers, aurait été victime d'une violente agression homophobe.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-