Hauts-de-Seine: une nacelle de chantier s'écrase au sol à Issy-les-Moulineaux, deux ouvriers morts

Hauts-de-Seine: une nacelle de chantier s'écrase au sol à Issy-les-Moulineaux, deux ouvriers morts

Publié le 09/11/2016 à 16:49 - Mise à jour à 17:05
Benoit/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un accident du travail sur un chantier d'Issy-les-Moulineaux a provoqué la mort de deux ouvriers, mardi. Une nacelle de chantier a chuté d'une dizaine de mètres, ne laissant aucune chance aux deux hommes qui y avaient pris place.

C’est un dramatique accident qui est survenu mardi 8 dans l’après-midi à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), une commune aux portes de Paris. Deux ouvriers sont morts sur un chantier dans cette commune huppée de la petite couronne parisienne, après qu’une nacelle de chantier dans laquelle les deux hommes avaient pris place s’est écrasée au sol après une chute de trois étages.

Selon les premiers éléments de l’enquête, "un problème sur l’arrêtoir de la nacelle" serait à l’origine du drame. Les deux hommes ont chuté de 10 à 15 mètres, alors qu’ils travaillaient sur un pylône électrique.  

L’une des victimes a été écrasée par la nacelle tandis que la seconde est morte de sa chute après avoir été projeté dans le vide. Les pompiers n’ont pas réussi à la réanimer.

Le chantier en question est celui d’une tour de 16 étages et de 74 logements sur la ZAC du pont d’Issy, quai de Stalingrad.

Le commissariat d’Issy-les-Moulineaux a été chargé de l’enquête sur la mort des deux hommes, et l’inspection du travail s’est déjà rendue sur les lieux pour essayer de comprendre pourquoi l’arrêtoir, la pièce métallique qui permet de bloquer le mécanisme de la nacelle, n’était pas présente.

Les accidents du travail mortels dans le secteur du BTP restent hélas fréquents. Selon les statistiques de la caisse nationale d’assurance-maladie, 1.008 personnes sont mortes dans le cadre de leur activité dans le secteur du bâtiment entre 2010 et 2014.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les deux hommes ont fait une chute de 10 à 15 mètres.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-