Hellemmes: un malfaiteur blessé par la police après un braquage raté

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Hellemmes: un malfaiteur blessé par la police après un braquage raté

Publié le 04/01/2018 à 12:35 - Mise à jour à 12:46
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des individus ont tenté de braquer une agence de la Caisse d'Épargne, située à Hellemmes, ce jeudi. Un braqueur a été blessé par la police qui est intervenue.

Trois individus ont tenté braquer une agence bancaire de la Caisse d'Epargne ce jeudi 4 matin dans Hellemmes dans le Nord, située au niveau de la rue Roger-Salengro dans le centre de la commune. Les faits ont eu lieu vers 7h du matin.

Selon La Voix du Nord, les malfaiteurs ont commencé par agresser un dabiste qui rechargeait les automates qui distribuent de l'argent liquide au niveau de la Banque populaire, avenue St-Maur à La Madeleine. La victime a été embarquée de force dans le véhicule des malfaiteurs qui a ensuite redémarré en direction de la Caisse d'Epargne.

Sur place, les braqueurs ont exigé de l'homme qu'il leur donne accès au distributeur de billets de l'établissement en question, en vain. C'est alors que, prévenue par des témoins, la police est arrivée sur les lieux du braquage, intimant l'ordre aux malfaiteurs de se rendre.

Lire également- Paris: un dabiste forcé par des braqueurs à porter une fausse ceinture d'explosifs

Ceux-ci ont alors ouvert le feu en direction des forces de l'ordre qui ont immédiatement riposté avec leurs armes. Dans la fusillade, l'un des braqueurs a été touché au mollet alors que ses comparses prenaient la fuite. Il a immédiatement été appréhendé. Un deuxième délinquant a été interpellé peu de temps après.

Dans la banque, la police a découvert le dabiste, ligoté et légèrement blessé. Il a été pris en charge par les secours. La police judiciaire de Lille a été saisie de l’enquête. Le troisième malfaiteur est actuellement activement recherché par les forces de l'ordre. La rue Roger-Salengro a été fermée à la circulation pour permettre à la police d'effectuer les premières constatations.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un des braqueurs a été touché par les tirs des policiers.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-