Hérault: il poignarde à mort sa femme et son chat

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Hérault: il poignarde à mort sa femme et son chat

Publié le 11/07/2018 à 11:58 - Mise à jour à 15:01
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le corps d'une femme a été retrouvé mardi à Agde, dans l'Hérault. Elle avait été poignardée à plusieurs reprises. Interrogé, le mari a reconnu les faits et a ajouté avoir aussi tué leur chat.

Les policiers d'Agde, dans l'Hérault, ont fait une macabre découverte mardi 10. Le corps sans vie d'une femme a été retrouvé à son domicile. Elle a été poignardée à plusieurs reprises.

Interrogé après la découverte du cadavre de sa femme, le mari a reconnu les faits.

Les forces de l'ordre sont intervenues après que la fille du couple, vivant au Royaume-Uni, les a contacté d'après France 3 Occitanie.

A voir aussi: L'ingénieur tortionnaire de chats condamné, il accuse un médicament

Celle-ci était inquiète que ses parents ne répondent plus à ses appels. Elle avait donc prévenu la police.

Les forces de l'ordre ont ainsi été dépêchées sur place et ont croisé le mari dans la rue. Celui-ci leur a alors assuré que tout allait bien mais s'est énervé lorsque les policiers ont voulu vérifier s'il en était de même pour sa femme, institutrice.

Le père de famille a alors du être menotté et enfermé dans la voiture de service des agents qui ont par la suite découvert le corps sans vie de la femme dans le pavillon du couple.

Le cadavre avait été déposé sous un drap. Le corps du chat du couple avait lui été posé au dessus. La mort de la femme, poignardée de plusieurs coups de couteau, remontait à deux jours selon des sources proches de l'enquête.

Le mari de la défunte a avoué l'avoir tuée ainsi que leur chat. Il a directement été placé en garde à vue en attendant une probable mise en examen. Les policiers du SRPJ, service régional de police judiciaire, ont été chargés de l'enquête.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le père de famille a avoué avoir poignardé à mort sa femme et leur chat.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-