Hérault: il se fait lacérer le visage par son voisin ivre, 64 points de suture

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 14 mai 2018 - 14:10
Image
Un gendarme
Crédits
© JACQUES DEMARTHON / AFP
L'homme a été lacéré avec un morceau de verre après une altercation avec son voisin.
© JACQUES DEMARTHON / AFP
Un homme s'est présenté à l'hôpital de Pézenas, dans l'Hérault, le visage et les bras lacérés samedi. Il a été blessé par son voisin ivre avec des éclats de verre, à Paulhan, alors qu'ils déjeunaient ensemble.

Le repas s'est mal terminé. Deux voisins déjeunaient ensemble samedi 12 à Paulhan, dans l'Hérault, lorsqu'une violente disputa a éclaté entre les deux. Le premier, passablement ivre, a alors lacéré le visage et les bras du second avec un morceau de verre.

Selon le Midi Libre le second protagoniste, qui n'avait pas bu lors du repas pourtant bien arrosé qui a précédé l'altercation, s'est rendu de lui-même aux urgences à l'hôpital de Pézenas.

Là, les médecins ont dû lui poser 64 points de suture sur autant de plaies. Après avoir été soigné, le voisin a entrepris de porter plainte auprès de la brigade de gendarmerie de Clermont-l'Hérault vers 18h.

A voir aussi: Ivre, un élu de Vénissieux agresse des employés d'une brasserie et des policiers

Les militaires ont alors engagé d'importants moyens pour arrêter l'homme qui a causé les blessures au plaignant. Le peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) et la brigade de recherches de la compagnie de Lodève ont en effet été mobilisés.

Les forces de l'ordre ont ensuite procédé à plusieurs interpellation dans ce quartier pavillonnaire de Paulhan. Dimanche 13 le voisin suspecté de violences volontaires avec arme par destination était toujours en garde à vue.

"Les violences ayant entraîné une incapacité de travail inférieure ou égale à huit jours ou n'ayant entraîné aucune incapacité de travail sont punies de trois ans d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende", d'après l'article 222-13 du code pénal.

À LIRE AUSSI

Image
Une prise d'otage était en cours vendredi matin dans un supermarché de l'Aude
Ivre, un élu de Vénissieux agresse des employés d'une brasserie et des policiers
Le 12e adjoint au maire de Vénissieux, Thierry Vignaud, a passé le weekend-end en garde à vue. Il a été interpellé ivre samedi soir à Lyon après des violences commises...
14 mai 2018 - 13:12
Société