Hérault: le cimetière de Bédarieux profané, deux enfants de 9 ans interpellés

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Hérault: le cimetière de Bédarieux profané, deux enfants de 9 ans interpellés

Publié le 26/06/2019 à 17:38 - Mise à jour à 17:42
©Capture d'écran Google Maps
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

En mai, le cimetière de Bédarieux a été profané. Des individus ont cassé des croix, des pots de fleurs et des plaques commémoratives. Des dizaines de familles ont porté plainte. Les gendarmes ont retrouvé les responsables: il s'agit de deux enfants de 9 ans.

Ils sont trop jeunes pour être poursuivis: deux enfants de 9 ans ont été récemment interpellés par les gendarmes, qui les ont identifiés comme les auteurs du saccage du cimetière de Bédarieux (Hérault) survenu fin mai dernier. Plus de 80 familles avaient déposé une plainte après les faits.

Selon France Bleu Hérault, des dégâts importants avaient été constatés sur plusieurs tombes: des croix et des plaques commémoratives ont été cassées, et des pots de fleurs brisés ou renversés.

Sur place, les gendarmes et la police municipale avaient découvert un vêtement, qui leur a permis d'aiguiller les recherches. Des témoins avaient aussi assuré avoir vu des individus très jeunes roder autour du cimetière.

Lire aussi: ivre, il profane un cimetière et se retrouve coincé sous une pierre tombale

C'est le père d'un des jeunes suspects qui a reconnu le vêtement appartenant à son fils. A partir de là, les conclusions de l'enquête n'ont pas tardé à venir.

"Je pense qu'ils n'ont pas réalisé l'impact que ça pouvait avoir. C'est pour s'amuser. A ce moment-là ils s'ennuyaient surement. (…) Je pense que ça permettra aux familles de se remettre de leurs émotions", a expliqué Jean-Louis Fumat, élu en charge de la sécurité de la commune, sur France Bleu Hérault.

Si les deux garçonnets ne  pourront pas être punis par la justice, des mesures ont par ailleurs été prises pour indemniser les victimes.

La fin de l'enquête a mis fin à la psychose dans Bédarieux. Car quelques jours avant une dizaine de tombes avaient aussi été profanées. Les familles avaient imaginé une connotation religieuse à ces actes de vandalisme. Il n'en n'est donc rien.

Voir aussi:

Gard: un cimetière profané en plein week-end pascal

Un couple découvre un cimetière de chats au fond de son jardin

Nantes: multiples vols dans un cimetière, un couple de retraités suspecté

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le cimetière de Bédarieux a été profané au mois de mai, par deux jeunes garçons de 9 ans qui ne seront pas poursuivis.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-