Hérault: soupçonnant une infidélité, un octogénaire tue sa femme

Hérault: soupçonnant une infidélité, un octogénaire tue sa femme

Publié le 03/08/2018 à 17:57 - Mise à jour à 18:02
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une femme de 73 ans a été battue à mort par son mari jeudi soir dans l'Hérault. L'homme, âgé de 80 ans, qui a lui-même prévenu les gendarmes pour signaler son crime, la soupçonnait d'être infidèle.

Un homme de 80 ans a tué sa femme de 73 ans jeudi 2 août au soir, à Villemagne-l’Argentière dans l'Hérault, car il la soupçonnait d'être infidèle.

Selon M6, qui a révélé cette information, le couple de retraités était en instance de divorce mais l'idée que sa femme puisse malgré tout le tromper avec un autre homme était insupportable pour l'octogénaire.

Dans la soirée, il l'a rouée de coups, visant principalement la tête et la septuagénaire est décédée.

Lire aussi: Nancy - son ancien amant la tue d'une vingtaine de coups de couteau

Après les faits, pris de panique, il a appelé les gendarmes vers 22h pour dire ce qu'il venait de faire à sa femme.

Quand les gendarmes sont arrivés sur place, ils ont trouvé la victime gisant sur le sol, et son mari, qui a donc tout de suite avoué les faits, a été placé immédiatement en garde à vue.

Une enquête a été ouverte. Les gendarmes de la brigade de recherches de Béziers ont été chargés de mener les investigations, devant notamment établir les causes et les circonstances exactes de la mort. Et peut-être retrouver la trace de cet amant potentiel, s'il existe.

En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint, ex-compagnon ou même de son amant. En 2016, le ministère de l'Intérieur a recensé 123 cas: 109 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint, et 14 par leur amant ou petit ami de passage.

Et aussi:

A 73 ans, il est torturé et séquestré par sa femme de 30 ans plus jeune

Le septuagénaire s'accuse d'avoir égorgé sa femme après "une dispute"

Lyon: un homme infidèle frappé par quatre de ses maîtresses

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme de 80 ans a tué sa femme qu'il pensait infidèle jeudi soir dans l'Hérault.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-