Hérault: un feu de forêt menace les habitations près de Montpellier

Hérault: un feu de forêt menace les habitations près de Montpellier

Publié le 06/09/2017 à 20:45 - Mise à jour à 20:50
© BERTRAND LANGLOIS / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

L'Hérault a été frappé ce mercredi par un feu de forêt qui menace notamment les villes de Grabels et Combaillaux, près de Montpellier. Pour combattre les flammes, 250 pompiers ainsi que quatre Canadair ont été mobilisés.

Un feu de forêt a pris ce mercredi 6 dans l'après-midi dans l'Hérault, menaçant plusieurs villes autour de Montpellier. Plusieurs dizaines d'habitations ont dû être évacuées tandis que d'importants moyens ont été mis en œuvre pour circonscrire l'incendie.

Mais vers 19 h, c'était déjà quelque 60 hectares de forêt qui étaient partis en fumée selon la préfecture de l'Hérault qui précisait également que 250 pompiers et 70 gendarmes avaient été mobilisés. Des renforts étaient également attendus à ce moment-là. Quatre Canadair ont été appelés en renfort.

Les flammes menacent notamment les communes Grabels et Combaillaux, situées au nord de Montpellier, et où une trentaine d'habitations ont été évacuées. Un millier de personnes ont également été confinées à titre préventif. Interrogé par France Bleu, le maire de Grabels évoquait durant l'après-midi une situation "catastrophique". Un poste de commandement à été installé au stade de Grabels tandis que le centre opérationnel départemental a été activé.

Le risque de feu de forêt avait été classé comme "très sévère" ce mercredi par les pompiers de l'Hérault en raison de la sécheresse et d'un fort vent d'ouest pouvant atteindre 60km/h. Reste à espérer que d'autres départs de feu n'auront pas lieu, l'alerte ayant été lancée pour deux jours.

Plusieurs milliers d'hectares sont partis en fumée cet été dans le sud de la France, frappé par des incendies exceptionnellement nombreux.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le risque de feu de forêt était jugé "très sévère" dans l'Hérault ce mercredi (illustration).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-