Hirson: un an ferme pour un Gilet jaune coupable de coups de couteau

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Hirson: un an ferme pour un Gilet jaune coupable de coups de couteau

Publié le 04/01/2019 à 06:34 - Mise à jour à 06:35
© LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un Gilet jaune a été condamné jeudi à un an de prison ferme avec mandat de dépôt par le tribunal de Laon, dans l'Aisne, pour une agression au couteau à Hirson.

Les faits ont eu lieu alors que l'agresseur et ses camarades observaient une minute de silence. Un manifestant membre des Gilets jaunes a été condamné jeudi 3 à un an de prison ferme par le tribunal de Laon, dans l'Aisne, pour une agression au couteau sur un jeune homme à Hirson qui s'est déroulée dans la nuit de la Saint-Sylvestre. La justice a délivré un mandat de dépôt à l'encontre du condamné.

Comme le rapporte France 3 Hauts-de-France, dans la nuit du lundi 31 au mardi 1er janvier, le prévenu et d'autres Gilets jaunes observaient une minute de silence en hommage aux manifestants décédés depuis le début du mouvement. La victime, âgée de 22 ans, ne se rendant visiblement pas compte qu'un moment de recueillement solennel était en cours, a alors fait du bruit avec ses amis.

Lire aussi - Un Gilet jaune menace de "guillotiner" un député LREM, il est placé en garde à vue (vidéo)

Le ton est alors rapidement monté entre les deux groupes et une rixe a éclaté. Au cours de l'affrontement, le prévenu a porté plusieurs coups de couteau dans la cuisse de sa victime. Pris en charge par les secours, le jeune homme a été hospitalisé et s'est vu prescrire dix jours d'incapacité totale de travail (ITT). Son agresseur a été interpellé dans la foulée.

Mis en examen, le prévenu, âgé de 24 ans, a été condamné à deux ans de prison, dont 12 mois de sursis, mise à l’épreuve, obligation de soins et interdiction de port d'arme. En état d’ivresse au moment des faits, il a été condamné pour des faits de violence aggravée.

Voir:

"Gilets jaunes": Éric Drouet dénonce une interpellation "politique" avant de nouvelles manifestations

Eric Drouet, "gilet jaune" déterminé et controversé

Un gilet jaune percuté par une voiture, le conducteur prend la fuite

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un Gilet jaune a été condamné jeudi à un an de prison ferme pour une agression au couteau à Hirson.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-