Homme acquitté de viol après une relation sexuelle avec une enfant de 11 ans: Osez le féminisme s'insurge

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Homme acquitté de viol après une relation sexuelle avec une enfant de 11 ans: Osez le féminisme s'insurge

Publié le 13/11/2017 à 15:03 - Mise à jour à 15:11
© MEHDI FEDOUACH / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Mardi dernier, un homme accusé du viol d'une enfant de 11 ans était acquitté par la cour d'assises de Seine-et-Marne qui estimait que d'après la loi, aucun viol n'avait eu lieu. Le collectif Osez le féminisme s'est insurgé ce lundi contre cette décision et a appelé à un changement de la loi.

"La loi doit changer", s'est insurgé le collectif Osez le féminisme ce lundi 13 dans un communiqué. Mardi 7, un homme accusé du viol d'une enfant de 11 ans a été acquitté par la cour d'assises de Seine-et-Marne, qui a estimé que d'après la loi aucun élément constitutif du viol n'avait été commis.

Une décision qui a heurté le groupe de féministes qui appelle à un rassemblement mardi 14 face au ministère de la Justice. "Encore une fois, on présume qu'une enfant peut consentir à 11 ans", a regretté l'association qui milite "pour l'instauration d'un seuil d'âge en dessous duquel on présume du non consentement des enfants, et donc du viol".

Osez le féminisme va donc dans le même sens que le Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes. Après une affaire similaire ou un homme accusé de viol sur une enfant de 11 ans avait été acquitté en septembre dernier, le HCE avait réitéré son "avis pour une juste condamnation sociétale et judiciaire du viol et autres agressions sexuelles". Pour le Haut conseil, l'âge de 13 ans devait être "retenu comme seuil en dessous duquel les mineur.e.s seront présumé.e.s ne pas avoir consenti".

Sur BFMTV dimanche 12, la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa est aussi allée dans ce sens. Si "en tant que membre du gouvernement" elle ne pouvait pas "réagir à des décisions de justice", elle était favorable à un seuil situé "entre 13 et 15 ans".

Pour l'affaire dont le verdict est tombé mardi 7, la petite fille de 11 ans a eu un enfant de l'homme qui l'avait invitée à la suivre jusqu'à un parc proche de là où elle jouait avec sa cousine à Champs-sur-Marne, en Seine-et-Marne.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le collectif Osez le féminisme milite pour l'instauration d'un seuil d'âge pour le consentement de l'enfant.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-