Homme retranché à son domicile: l'opération de police terminée, l'individu maîtrisé

Homme retranché à son domicile: l'opération de police terminée, l'individu maîtrisé

Publié le 10/05/2017 à 12:53 - Mise à jour à 12:59
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

A Paris, ce mercredi matin, un homme était retranché à son domicile du XVe arrondissement de la capitale après avoir braqué des policiers qui devaient l'amener de force à l'hôpital. L'opération de police s'est terminée peu après midi et l'individu a été maîtrisé.

Avec le renfort de la BRI, les forces de l'ordre ont réussi à lui mettre la main dessus. A Paris, ce mercredi 10 au matin, un homme était retranché à son domicile du XVe arrondissement de la capitale après avoir braqué des policiers qui devaient l'amener de force à l'hôpital. Selon les premières informations divulguées, l'homme, connu pour des faits de diffamation et de violences, aurait des antécédents psychiatriques mais n'aurait aucun lien avec une quelconque filière terroriste.

Agé d'une quarantaine d'années, il aurait menacé les fonctionnaires avec une arme à feu avant de s’enfermer dans son logement. Seule certitude: aucun coup de feu n'a été tiré. Pour tenter de le neutraliser, la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) a alors été appelée en renfort vers 10h20. Et grâce à leur aide, l'individu a été maîtrisé sans blessure peu après 12h. L'opération de police s'est donc terminée. Sur place, au 110 rue des Entrepreneurs, un périmètre de sécurité avait été installé tandis qu'une dizaine de voitures de pompiers et de police se trouvaient à proximité.

Pour celles et ceux qui l'ignorent, la BRI est une section dépendante de la Préfecture de Police de Paris. Les membres de la Brigade de recherche et d'intervention interviennent dans l’interpellation de malfaiteurs se livrant à du banditisme grave comme les vols à main armée, les prises d'otages et les séquestrations. De plus, ceux que l'on appelle plus familièrement l'Antigang appuient la police dès lors que les situations deviennent trop délicates. Il s'agit donc du seul service qui allie missions de police judiciaire (surveillance, identification, filature et collecte de preuves) et missions d’intervention en situation de crise.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'individu, qui était retranché chez lui, a été maîtrisé.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-