Horsarrieu: la mère morte et momifiée est cachée dans un congélateur depuis 7 ans, la fille continue d'encaisser la pension de retraite

Horsarrieu: la mère morte et momifiée est cachée dans un congélateur depuis 7 ans, la fille continue d'encaisser la pension de retraite

Publié le 31/05/2017 à 07:10 - Mise à jour à 07:11
©Witt/Sipa
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une quinquagénaire résidant dans les Landes a reconnu mardi dissimuler la dépouille momifiée de sa vieille mère, morte depuis sept, dans un congélateur au fond de son jardin. La raison? Elle n'avait pas déclaré le décès et continuait d'encaisser les pensions.

L'histoire semble à peine croyable et confine au glauque. Une femme de 55 ans a été entendue mardi 30 par les gendarmes pour avoir dissimulé le décès de sa mère pour continuer à toucher ses revenus sociaux. Pire encore, pour dissimuler la mort de la vieille femme, sa fille conservait son corps momifié dans un congélateur débranché. Le cadavre de sa mère la suivait au gré de ses déménagements.

 Les faits se déroulent à Horsarrieu dans le département des Landes. Le parquet de Mont-de-Marsan ouvre en effet une enquête concernant la quinquagénaire qui utilise visiblement le permis de conduire de sa mère en y ayant mis sa propre photo. Une différence d'âge entre la date de naissance et l'apparence de la femme tellement important qu'une escroquerie est suspectée, et dénoncée par le propriétaire du logement qu'occupe celle qui est dans le collimateur de la justice.

Lors d'une perquisition mardi matin, les gendarmes aperçoivent alors un congélateur installé au fond du jardin, débranché mais étanchéifié avec soin à l'aide d'un joint. Les autorités relèvent alors le battant et découvrent l'impensable. La dépouille desséchée, et repliée sur elle-même de la malheureuse octogénaire. Morte depuis des années mais toujours vivante aux yeux de l'administration et des organismes versant ses pensions.   

Lors de son audition, la fille de 55 ans admettra avoir soustrait le cadavre de sa mère morte depuis sept ans pour continuer d'encaisser ses revenus. Elle assure cependant, que le décès a été provoqué par des causes naturelles, ce qu'une autopsie devra confirmer.

Plus sordide encore, depuis le décès, la suspecte venue du sud-est de la France a d'abord déménagé dans le Gers avant de se fixer dans les Landes en juillet 2016. A chaque fois, le corps momifié de sa mère la suivait. Et reposait dans le plus grand secret dans son congélateur pendant que ses revenus continuaient de tomber sur son compte en banque.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




C'est une perquisition des gendarmes qui a permis de découvrir le cadavre momifié de la mère.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-