L'humoriste Yassine Belattar placé en garde à vue après des "insultes" contre des policiers

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

L'humoriste Yassine Belattar placé en garde à vue après des "insultes" contre des policiers

Publié le 21/02/2018 à 09:32 - Mise à jour à 09:42
©Franck Fiffe/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Yassine Belattar était invité par Emmanuel Macron à se joindre à lui mardi lors d'un déplacement aux Mureaux. Suite à une altercation avec des policiers, il a été placé en garde à vue pour des "insultes" contre des policiers.

Il cherchait à rejoindre le président de la République. L’humoriste Yassine Belattar a été placé quelques heures en garde à vue mardi 20, en marge du déplacement d’Emmanuel Macron aux Mureaux (Yvelines), pour "outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique", avant d’être remis en liberté, une affaire qu’il a lui-même qualifiée de "malentendu".

Selon le journal Le Point, l'humoriste aurait "insulté" des membres des forces de l'ordre, les traitants "d'abrutis" et de "bons à rien". Il aurait, selon des sources policières, proféré des menaces à l'encontre des fonctionnaires des forces de l'ordre.

Lire aussi: LCI: échange musclé entre Yassine Belattar et David Pujadas au sujet des attentats et de l'islam (vidéos)

"Une policière m’a fait une remarque très désobligeante devant mes enfants, je lui ai répondu, et on s’est tous retrouvés au commissariat", a expliqué de son côté le principal intéressé qui était invité par Emmanuel Macron à participer à ce déplacement aux Mureaux en compagnie de la ministre de la Culture Françoise Nyssen. Malheureusement, l'humoriste serait arrivé trop tard pour se joindre au cortège présidentiel, a-t-il fait savoir.

Yassine Belattar a tout de même passé près de sept heures en garde à vue au commissariat de la ville. Il a été libéré dans l'après-midi suite à une confrontation avec l'agent de police. Yassine Belattar fera l’objet d’une convocation devant le délégué du procureur de la République, a précisé de son côté le parquet de Versailles.

"Même dans mon humour, j'ai beaucoup d'estime pour les policiers", a expliqué l'humoriste. Et d'ajouter: "Le principal évènement de cette journée, c'est qu'Emmanuel Macron s'est rendu aux Mureaux".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Yassine Belattar a été placé en garde à vue mardi 20 aux Mureaux.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-