Il abat l'homme qui a abusé de sa petite sœur il y a 20 ans

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Il abat l'homme qui a abusé de sa petite sœur il y a 20 ans

Publié le 08/06/2018 à 09:53 - Mise à jour à 10:04
©Pixabay
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le 31 janvier 2018, un homme de 59 ans a été mystérieusement abattu à la fenêtre de sa maison à Tarbes dans les Hautes-Pyrénées. Deux hommes ont finalement été présentés à un juge. L'enquête soupçonne une vengeance à l'âge adulte de faits de pédophilie datant d'une vingtaine d'années.

La vengeance est un plat qui se mange visiblement froid, très froid même. Trois personnes ont été placées en garde mardi 5, et deux ont finalement été présentées à un juge jeudi 7 dans l'enquête sur la mort de Joël Balmé, à Tarbes (Hautes-Pyrénées) en janvier dernier. Cet homme de 59 ans avait été abattu de plusieurs balles alors qu'il se penchait à la fenêtre du rez-de-chaussée de sa maison, sans raison apparente.

Les enquêteurs, en l'absence de piste ou de témoignage, se sont penchés sur le passé de la victime. Joël Balmé, un chauffeur-livreur qui ne faisait guère parler de lui, n'est pas inconnu de la justice. Il y a presque 20 ans, alors qu'il habitait dans le sud-est de la France, il a abusé sexuellement de la petite fille de sa compagne de l'époque. Condamné par la justice, il a passé six ans derrière les barreaux et était sorti de prison en 2007.

Installé à Tarbes, il avait retrouvé un emploi et s'était fait oublier. Mais pas du frère (ou du demi-frère selon certaines sources) de sa victime, un enfant à l'époque des faits, un trentenaire aujourd'hui. Il a décidé de se venger.

Lire aussi - Rouen: il incendie une voiture par vengeance et provoque des dégâts considérables

Selon les éléments issus de la garde à vue, celui qui est maintenant âgé de 32 ans, et a un casier judiciaire, se serait rendu de son domicile dans la Drôme à Tarbes avec un complice, un homme de 21 ans connu pour trafic de stupéfiants, qui lui aurait fourni une voiture et une arme, un pistolet neuf millimètres. France Bleu confirme que le tireur a reconnu les faits. Les deux suspects ont été déférés devant un magistrat et mis en examen pour assassinat. La compagne du trentenaire, qui avait également été arrêtée, a été relâchée.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un homme, qui a vu sa petite sœur subir des abus sexuels il y a 20 ans, a abattu le coupable.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-