Il avait 80 oiseaux dans ses bagages à main à l'aéroport de Roissy

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Il avait 80 oiseaux dans ses bagages à main à l'aéroport de Roissy

Publié le 02/08/2018 à 12:07 - Mise à jour à 12:12
© Luis ROBAYO / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Un homme a été arrêté vendredi à l'aéroport de Roissy alors qu'il transportait 80 oiseaux dans ses bagages à main. Cet Autrichien a déjà été jugé pour des faits similaires en Allemagne. Seuls une vingtaine de volatiles ont survécu.

C'est une trouvaille à laquelle les douaniers ne s'attendaient certainement pas. A l'aéroport de Roissy, des agent ont découvert 80 oiseaux dans trois bagages à main d'un touriste autrichien vendredi 27.

L'homme voyageait avec cinq bagages, trois d'entre eux contenaient 80 volatiles de différentes espèces répartis dans 15 boîtes a indiqué une source proche du dossier citée par Sud Ouest.

Au moment de cette découverte, un oiseau était mort. Le retraité, qui résidait en Allemagne, a expliqué aux douaniers être un passionné des oiseaux.

A voir aussi: Les oiseaux des campagnes en déclin "vertigineux", Muséum et CNRS sonnent l'alarme

Mais visiblement pas assez pour en prendre soin puisque depuis vendredi, seuls une vingtaine d'animaux ont survécu. Les volatiles étaient en effet "très fragiles". "Beaucoup d’entre eux étant consommateurs de nectar". Les conditions de transport qu'ils ont vécu ont engendré un tel stress que seuls 24 animaux sont aujourd'hui encore vivants.

Selon le directeur général de la Ligue de protection des oiseaux, Yves Verilhac, les 79 animaux encore vivants à leur découverte n'ont pas non plus été bien traités par les services des douanes à l'aéroport, la faute à un "système merdique". Roissy ne dispose pas de centre pour prendre en charge les animaux placés en quarantaine à cause de leur"statut sanitaire incertain".

Les 24 petits survivants ont finalement été confiés à des services vétérinaires et ont été acheminés en région Auvergne-Rhône-Alpes mercredi 1er août où ils seront soignés.

Le retraité autrichien, qui a déjà été poursuivi pour des faits similaires en Allemagne, va à nouveau devoir faire face à la justice mais en France cette fois.

A lire aussi:

Australie - quand les chats des rues tuent un millions d'oiseaux par jour

Un avion percute un oiseau, l'engin forcé d'atterrir pour éviter la catastrophe

A Chypre, le braconnage "industriel" des oiseaux migrateurs

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pas moins de 80 oiseaux ont été découverts dans les bagages à main d'un touriste. (Illustration)

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-