Il battait, humiliait et mordait la petite fille: le calvaire d'une enfant à la barre

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Il battait, humiliait et mordait la petite fille: le calvaire d'une enfant à la barre

Publié le 06/07/2018 à 11:31 - Mise à jour à 11:35
© Brendan Smialowski / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Mercredi, un homme de 40 ans était jugé à Amiens pour avoir brutalisé pendant de longues années la fille de sa compagne. L'enfant subissait des violences physiques cachées par du maquillage quand elle se rendait à l'école.

Elle a dû subir des actes de violence pendant quatre ans. Mercredi 4, un homme de 40 ans habitant à Amiens (Somme) a été condamné pour maltraitance sur sa belle-fille entre l'âge de six et de dix ans, comme le rapporte le journal Le Courrier picard.

A la barre, ce sont des violences quasi-quotidiennes qui ont été décrites sur l'enfant qui arrivait à l'école maquillée pour cacher ses blessures. Des hématomes, des traces de coups et même… des morsures, autant de sévices justifiés sur un carnet de correspondance par des "chutes de vélo" et autres excuses imaginaires.

Le personnel enseignant a rapidement compris ce qu'il se jouait derrière la porte du foyer de cette famille recomposée. Mais les services sociaux mettront quatre ans à s'emparer de l'affaire.

Lire aussi: Une petite fille torturée, brûlée et défigurée: le rituel vaudou sombre dans l'horreur

Le témoignage auprès des services sociaux de la fillette sur son beau-père, Kamel Makhloufa, sont glaçants de méchanceté: "Il me frappe même devant mon petit frère. Je ne dois rien dire car j’ai très peur. Je porte des manches longues et je ne vais même plus à la cantine pour ne pas qu’on voie mes bleus. Il me prive aussi de céréales le matin. Il me traite de grosse vache et de conne".

A la barre, le beau-père indigne se confondra en excuses et en sanglots. La mère, elle, considérée comme étant sous l'emprise de son compagnon, elle n'a pas été poursuivie. Le père biologique de la fillette, lui, n'est pas connu.

Les juges ont visiblement été sensibles à la défense du suspect qui avait, en outre, un casier judiciaire vierge. Il a été condamné à 20 mois de prison dont huit ferme et devrait donc échapper à l'incarcération.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le beau-père violent a été condamné.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-