Il découvre avec horreur le corps de son fils dans le congélateur

Il découvre avec horreur le corps de son fils dans le congélateur

Publié le 25/12/2017 à 09:39 - Mise à jour à 09:40
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un père de famille a retrouvé son fils de 41 ans sans vie, dans le congélateur de son appartement. Pour le moment, la piste du suicide médicamenteux est privilégiée par les enquêteurs: la victime était suivie pour des troubles psychiatriques.

Macabre découverte samedi 24 à Colombes, dans les Hauts-de-Seine. Selon une information rapportée par Le Point, un père de famille a retrouvé son fils de 41 ans sans vie, dans le congélateur de son appartement. Rapidement dépêchés sur place, les policiers n'ont trouvé aucune trace d'effraction et ont fait savoir que la victime ne portait sur elle aucune marque de traumatisme.

Des analyses ont rapidement été réalisées et ont écarté l'hypothèse d'un meurtre. Pour le moment, la piste du suicide médicamenteux est donc privilégiée par les enquêteurs. Le quadragénaire était suivi pour des troubles psychiatriques et visiblement, des médicaments auraient été retrouvés près de lui.

C'est le père de la victime, inquiet de ne pas avoir de nouvelles de son fils, qui s'est rendu sur place. En pénétrant dans l'appartement, il a aperçu le congélateur ouvert et en état de fonctionnement.

A lire aussi - Sigean: un couple essaye de se suicider dans un congélateur, la femme renonce mais le mari meurt 

Selon les données de l'OMS (Organisation mondiale de la santé), plus de 800.000 personnes se suicident chaque année dans le monde ce qui représente un mort toutes les 40 secondes. Aucune région ni aucune tranche d’âge n’est épargnée mais ce phénomène touche particulièrement les jeunes de 15 à 29 ans, chez qui il constitue la deuxième cause de mortalité à l’échelle mondiale.

L’intoxication par pesticides, la pendaison et les armes à feu sont les méthodes les plus fréquentes au niveau mondial. Mais les médicaments sont également fréquemment utilisés. Récemment, Slobodan Praljak, l'ex-chef militaire des Croates de Bosnie, s'est suicidé en avalant le contenu d'une fiole dans une salle d'audience à l'annonce de sa condamnation. Il est mort d'une insuffisance cardiaque causée par du cyanure.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




A Colombes (Hauts-de-Seine), un père de famille a retrouvé son fils de 41 ans sans vie, dans le congélateur de son appartement.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-