Il laisse son enfant mourir sur la route pour échapper à la police

Il laisse son enfant mourir sur la route pour échapper à la police

Publié le 03/04/2018 à 17:07 - Mise à jour à 17:16
© EDUARDO MUNOZ ALVAREZ / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un Américain de 28 ans a été reconnu coupable d'avoir laissé mourir son fils sur la route après un accident. Il roulait pour échapper à la police et s'est enfui à pied après avoir percuté d'autres véhicules.

Il a abandonné son fils agonisant sur la chaussé après un accident de voiture pour échapper à la police. Christopher Kuhn, un homme de 28 ans, a été reconnu coupable le 28 mars de meurtre par un tribunal du Tullytown (Pennsylvanie, Etats-Unis) pour ne pas avoir porté secours à son petit garçon alors qu'il venait de commettre un vol et qu'il conduisait à vive allure pour échapper aux autorités, comme le rapporte la presse américaine (voir ici).

Les faits remontent à octobre 2017. Christopher Kuhn originaire du New Jersey, dérobe pour 228 dollars, a priori du matériel high-tech, dans un magasin Walmart de Levittown en Pennsylvanie.

Lors de sa fuite, l'homme qui roulait avec son petit garçon avec lui, percute deux voitures à pleine vitesse. Son enfant, qui n'était apparemment pas attaché, est projeté à l'extérieur et gravement blessé.

Voir aussi: Il croit que son petit garçon autiste est gay, il organise son viol

Christopher Kuhn sort alors de la voiture et se dirige vers son enfant en train de mourir. Mais au lieu de lui porter secours, et voyant la police arriver, il s'enfuit à pied. Il ne pourra pas partir très loin de la scène et la police l'appréhendera sans difficulté.

Les secours ont tout fait pour essayer de réanimer l'enfant agonisant sur le bitume. Mais malgré leurs efforts, le petit garçon ne reviendra pas à la vie. L'accident n'a pas fait d'autres blessé et Christopher Kuhn en est sorti indemne.

Le père connaîtra la sentence en juin prochain. Il risque une peine maximale de 40 ans de prison.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le père s'est enfui à l'arrivée de la police, son fils agonisant sur la route.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-