Il massacre un chat, tague les arbres avec son sang et exhibe son cadavre

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Il massacre un chat, tague les arbres avec son sang et exhibe son cadavre

Publié le 10/10/2018 à 16:16 - Mise à jour à 16:32
© Mladen ANTONOV / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune homme de 20 ans a été arrêté lundi soir à Limoges (Haute-Vienne) après avoir tué un chat en l'écrasant avec son pied. Il a ensuite utilisé son sang pour taguer des arbres et a même exhibé le cadavre de la pauvre bête quand la police est arrivée.

Un jeune homme de 20 ans, déjà connu des services de police pour des faits de droit commun, a été arrêté lundi 8 au soir à Limoges (Haute-Vienne) après avoir sauvagement tué un chat en l'écrasant à coups de pied.

Selon Le Populaire du Centre, le repris de justice n'a pas fait que massacrer ce pauvre petit félin. Après l'avoir amadoué pour l'attirer à lui, il l'a donc tué avant de se servir de son sang pour taguer les troncs d'arbre des jardins de l'Evêché.

Quand des agents municipaux en patrouille sont arrivés pour l'interpeller, il a exhibé fièrement le cadavre de l'animal avant de se laisser passer les menottes.

Lire aussi: il enterre son chien vivant parce que son chat ne l'aime pas

L'individu a ensuite été conduit au commissariat et placé immédiatement en garde à vue. Un expert psychiatre l'a examiné mais les autorités n'ont pas révélé ses conclusions.

A l'issue de la procédure judiciaire, il a été laissé libre et est reparti avec une convocation au tribunal correctionnel de Limoges pour le mois prochain.

Les faits ont horrifié les associations de défense de la cause animale et une pétition a été mise en ligne pour que ce jeune homme écope de la peine maximale prévue par l'article 521-1 du code pénal et concernant les actes de cruauté envers les animaux.

Si la justice applique la peine énoncée dans cet article, le tueur de chat pourrait ainsi écoper de deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende avec obligation de soins.

Et aussi:

Pour venger son chat, il tue son voisin au fusil de chasse

Affamé par son maître, un chaton mange un autre chat

Nantes: la police place un chat en garde à vue (photo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un jeune homme a été arrêté après avoir massacré un petit chat et avoir utilisé son sang pour taguer des arbres. (Illustration)

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-