Il menace de mort Hollande et Valls sur Twitter, six mois de prison ferme pour un homme de 32 ans

Il menace de mort Hollande et Valls sur Twitter, six mois de prison ferme pour un homme de 32 ans

Publié le 14/08/2016 à 09:51 - Mise à jour à 09:52
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Il avait appelé au meurtre de François Hollande et de Manuel Valls sur les réseaux sociaux, Gregory Pasqueille a été condamné à 5 mois de prison ferme. Lors de sa garde à vue, il a également refusé de se prêter à un prélèvement ADN, alourdissant sa détention d'un mois.

L'homme s'est décrit à l'audience comme "un anarchiste indépendant". Gregory Pasqueille a écopé de six mois de prison ferme vendredi 12  pour avoir menacé de mort le président de la République, François Hollande, et le Premier ministre, Manuel Valls sur son compte Twitter.

Originaire de Meurchin dans le Pas-de-Calais, il avait posté, le 6 juillet dernier, sur le réseau social un message appelant "à prendre les armes" contre le président de la République et son Premier ministre, lors de l’hommage rendu à Michel Rocard, le lendemain à Paris. Des menaces en 140 signes accompagnées du hashtag explicite : #assassinerhollandevalls.

L'homme avait été interpellé jeudi 7 juillet à proximité de l'Assemblée nationale, à seulement une dizaine de minutes à pied du lieu de la cérémonie d'hommage à l'ancien Premier ministre qui se déroulait aux Invalides. Grégory Pasqueille a aussitôt reconnu qu'il était bien l'auteur des tweets. Cependant, il a expliqué qu'il ne s'agissait pas de menaces de mort, mais d'une manière imagée de dire qu'il voulait mettre un terme à la carrière politique de François Hollande et du chef du gouvernement. 

Lors de sa garde à vue, il a également refusé de se prêter à un prélèvement ADN, justifiant ainsi son choix: "je ne suis ni un violeur, ni un pédophile, je ne vois pas pourquoi j’aurais dû être fiché au même registre que ces gens".

Le tribunal de Béthune l'a condamné à cinq mois de prison ferme pour menaces sur représentants de l’autorité publique et un mois supplémentaire pour refus de se soumettre au prélèvement ADN. Au cours de l'audience, il est apparu que Grégory Pasqueille a été condamné à de petites peines, notamment provocation à la haine raciale. Dans un tweet publié en juillet 2014, il avait comparé Christiane Taubira, ancienne ministre de la Justice, à un singe. 

L’avocate du prévenu a, pour sa part, mis en avant le rapport psychiatrique indiquant "une distorsion de la perception du bien et du mal" mais que "M. Pasqueille faisait preuve d’empathie. Au final, le basculement d’une violence verbale vers une violence physique n’est qu’une hypothèse". 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il avait appelé au meurtre de François Hollande et de Manuel Valls sur les réseaux sociaux, Gregory Pasqueille a été condamné à 5 mois de prison ferme.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-