Il menace d'égorger sa femme et tue son chaton de 4 mois

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Il menace d'égorger sa femme et tue son chaton de 4 mois

Publié le 29/08/2019 à 17:44 - Mise à jour à 17:56
© JOEL SAGET / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Un homme de 42 ans a écopé de dix mois de prison ferme mardi 27 août par le tribunal correctionnel de Strasbourg pour avoir menacé sa femme de l'égorger et avoir torturé à mort son petit chaton de 4 mois.

Il a été jugé en comparution immédiate pour menaces de mort et cruauté animale. Un homme de 42 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Strasbourg mardi à dix mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour avoir menacé d'égorger sa femme et avoir aussi torturé à mort le chaton de la famille, prénommé Machka.

Selon les Dernières nouvelles d'Alsace, le couple avait une relation tumultueuse ces derniers mois et se reprochait constamment des infidélités. Les disputes avaient parfois lieu en présence de leurs deux enfants en bas âge.

Dimanche après-midi, à leur domicile de Mundolsheim (Bas-Rhin), une énième dispute a éclaté et a tourné au drame.

Lire aussi: Il menace de mort la serveuse du McDonald's qui s'est trompée de commande

Le quadragénaire, hors de lui, a attrapé le chaton de 4 mois recueilli par sa compagne, il l'a jeté au sol avec force à deux reprises, puis l'a ensuite rattrapé par la queue avant de lui tirer sur la tête. La petite boule de poils n'a pas survécu à ces sévices atroces.

Selon le récit des faits rapportés par les DNA, l'accusé aurait aussi menacé d'égorger sa femme et aurait même hurlé "c'était toi ou le chat".

Ce n'était apparemment pas la première fois qu'il menaçait de mort sa compagne.

Voir aussi:

Haute-Saône: il volait et torturait à mort des chats, un homme arrêté

Anus déchiré et scrotum arraché pour le chat, une cagnotte solidaire lancée

Ariège: une chatte torturée à mort

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un quadragénaire originaire du Bas-Rhin a récemment écopé d'une peine de prison ferme pour avoir menacé sa femme et tué son chaton.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-