Il oublie un tableau de maître d'une valeur de 1,5 million d'euros dans un taxi (photo)

Il oublie un tableau de maître d'une valeur de 1,5 million d'euros dans un taxi (photo)

Publié le 02/05/2017 à 15:19 - Mise à jour à 19:56
©Georges Gobet/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un marchand d'art a oublié une toile d'une grande valeur jeudi dans un taxi parisien alors qu'il se rendait dans une galerie du IIIème arrondissement. Le tableau de l'artiste Lucio Fontana, d'une valeur 1,5 millions d'euros, est depuis activement recherché par les enquêteurs de la police judiciaire de Paris.

C'est une histoire des plus mystérieuses qui occupe une partie des enquêteurs de la police judiciaire de Paris depuis quelques jours. Dans l'après-midi du jeudi 27 avril dernier, un marchand d'art a pris un taxi et a déposé un tableau dans le coffre du véhicule. Parti du VIIIème arrondissement de la capitale, il se rendait dans une galerie du IIIème. Après le trajet, l'homme aurait payé sa course et serait parti... sans la toile de l'artiste Lucio Fontana.

Il ne se rendra compte de ce fâcheux oubli que le lendemain matin et décidera alors de porter plainte pour vol. Depuis, l'œuvre n'a toujours pas été retrouvée. D'après Le Parisien, la toile serait un tableau baptisé Concetto spaziale, réalisée en 1965. Lucio Fontana est un peintre et sculpteur argentin, mort en 1968,  qui "doit notamment son renom à ses fameux tableaux dit à entaille. Ils sont tous uniques. Certaines toiles de cet artiste se négocient autour de plusieurs dizaines de millions d'euros aux enchères", a expliqué une source proche de l'enquête au quotidien.

 

Ce vol déclaré par le marchand d'art, issu d'une prestigieuse famille de galeristes, n'en est peut-être pas un. Ainsi, "les premières investigations sont en cours. Des vérifications doivent encore avoir lieu sur les circonstances de ce vol déclaré", a expliqué une source proche de l'enquête à BFMTV.

Si cette pièce unique n'est pas retrouvée, la perte serait grande pour le marché de l'art verrait disparaitre un tableau prisé et très réputé.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le marchand d'art aurait oublié sa toile dans le coffre du taxi qu'il avait emprunté.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-